REFLEXION

A DEFAUT DE VESPASIENNES A MOSTAGANEM : Les citoyens de passage se soulagent dans les ruelles de la ville



Les trois seules toilettes publiques les plus fréquentées dans la ville de Mostaganem sont  dans un triste état, ainsi  mettant les citoyens face à un dilemme et au devant d’une scène qui favorise l’incivisme des comportements humains qui agissent de manières malsaines. En effet, trouver une toilette publique à Mostaganem relève du parcours du combattant, surtout si vous êtes malade incapable de résister à ce besoin urgent ou pressé par une envie soudaine. Le manque de vespasiennes oblige les gens à se rapprocher des murs, des arbres où des espaces loin des regards  pour se soulager et parfois même uriner  dans des bouteilles vides comme  on peut le constater  de visu le piéton lors de sa présence au centre ville. Ces pratiques regrettables et malsaines ne contribuent guère à la préservation de l’environnement et des espaces verts. La ville de Mostaganem manque considérablement de toilettes publiques. Pour cela les autorités concernées, devront d’ores et déjà procéder à des constructions de vespasiennes en respectant certains  paramètres déterminants liés à la croissance de la démographie. Les trois toilettes les plus fréquentées  datant  de l’ère coloniale dans cette  commune sont en train de disparaitre à l’instar de celle située à quelques mètres de l’ancienne gare ferroviaire qui a été récemment détruite ou celle qui se trouve à sise à proximité de la mosquée « El Badr » qui est en voie d’être annexée à la dite mosquée sans  pour autant oublier, celle mitoyenne du  marché couvert peu visité à cause de son piteux état dû à la négligence et au manque d’entretien. Pour ce qui est des  autres toilettes elles ont été fermées en raison d'absence d'entretien, condamnant ainsi des milliers de personnes à recourir aux solutions dites « improvisées » pour faire leurs besoins naturels. Alors, toute ville qui se respecte doit disposer d’un nombre suffisant  de toilettes publiques capables de suffire amplement pour assurer le besoin le plus élémentaire du citoyen. Qu’en est-il de Mostaganem, ville touristique qui ne désemplit pas de passagers et de touristes en périodes estivales, Par sa situation stratégique et géographique, la ville est située dans un carrefour des plus importants  très prisée par les vacanciers , vu que  les statistiques et les chiffres du tourisme le confirment, Pour  rappel, plus de 6 millions de touristes ont visité notre ville cette année.  Il faut rappeler que dans ce contexte, ces structures hygiéniques sont plus que nécessaires pour  tous les citoyens qui se trouvent souvent confrontés à cette délicate contrainte.  Encore une fois, un appel est lancé aux autorités compétentes pour trouver des solutions  en construisant ou mettant  en place des cabines abritant des toilettes publiques transportables qui seront gérées par des jeunes sans emploi, une autre initiative dans le cadre de la résorption du  chômage.                          

Bouziane Kamel
Samedi 5 Octobre 2013 - 22:00
Lu 210 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+