REFLEXION

A CAUSE DU TIMBRE FISCAL DE 10 000 DINARS : Les daïras prises d'assaut par les demandeurs de passeport

Depuis quelques jours, le service des passeports des différentes daïras de la région du Dahra ''Est de Mostaganem’’ sont prises d'assaut, quotidiennement, par des centaines de citoyens qui veulent déposer leurs dossiers pour se faire délivrer un passeport.



Selon des employés de ces services, le nombre de citoyens a connu une hausse significative, depuis l'annonce de l'augmentation du prix de la quittance, qui passe de 2.000 DA, actuellement, à 10.000 DA, au début de l'année 2015, conformément aux nouvelles dispositions de la loi de Finances 2015.  Pour avoir un passeport, le citoyen devra débourser 10.000 DA  en 2015 au lieu de 2.000 DA actuellement. Par conséquent, ils ne paieront aucun timbre pour se faire délivrer une Carte Nationale d'Identité.  À présent, ce document coûte 100 DA. La Loi de finances 2015 prévoit la révision à la hausse, du prix du timbre fiscal, en contrepartie de la « biométrisation » du document et de l'augmentation de sa durée de validité (10 années au lieu de 5 années actuellement), ainsi que la suppression du mode de paiement par timbre mobile. L'affluence record des demandeurs sur les services des passeports influera certainement sur le délai de la délivrance de ce document qui nécessitera un peu plus de temps. Actuellement, la délivrance du passeport biométrique ne dépasse pas un mois. Nombreux sont les citoyens demandeurs qui n'ont pas besoin du passeport, n'ayant  aucun objectif pour le voyage à l'étranger. Il s'agit pour nombre d'entre eux d'une simple formalité,  mais pour faire 8.000 DA d'économie, avant l'entrée en vigueur  de la nouvelle loi soit  le 1er janvier 2015. Des responsables notamment des élus affirment que cette affluence record  pénalise les citoyens qui en ont vraiment besoin de ce document. À noter que la wilaya  de Mostaganem va généraliser la délivrance des passeports biométriques à toutes les daïras, car cette procédure permettra une meilleure décentralisation. Il y a lieu de signaler que ces passeports répondent aux normes internationales exigées par l'Organisation Internationale de l'Aviation Civile.

B. Houssem
Mardi 23 Septembre 2014 - 17:43
Lu 342 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+