REFLEXION

89 PERSONNALITES SUR LA LISTE NOIRE DE POUTINE : BHL interdit d’entrer en Russie

Plusieurs hommes politiques européens figurent sur une "liste noire" de la Russie leur interdisant d'entrer sur son territoire. Au total, 89 noms de personnalités européennes, dont ceux d'anciens chefs de gouvernement, de parlementaires et de responsables militaires détracteurs de la politique de la Russie, figurent sur cette liste que Moscou a transmise vendredi à des ambassades.



Alors que Bruxelles trouve "injustifiée" la liste édictée par le Kremlin en réponse à une mesure similaire de l'UE, BHL , Cohn-Bendit  et Karel Schwarzenberg, ex-ministre tchèque des Affaires étrangères, font partie de la liste noire russe qui interdit à plusieurs personnalités européennes d'entrer en Russie. La mesure, prise vendredi par le Kremlin, suscite de nombreuses réactions.  89 noms sont concernés, dont d'anciens chefs de gouvernement, de parlementaires, de responsables militaires... Tous ou presque ont en commun d'être des détracteurs connus de la politique de la Russie. Cette liste noire, transmise par Moscou à des ambassades, fait office de riposte aux sanctions et interdictions d'entrée sur le territoire européen prononcées à l'égard de la Russie après l'annexion, en mars 2014, de la Crimée puis la crise ukrainienne. Un premier homme politique, Karl-Georg Wellmann des Unions chrétiennes (CDU/CSU conservateur) de la chancelière Angela Merkel, a été refoulé dimanche à l'aéroport de Moscou. Le président du groupe d'amitié parlementaire germano-ukrainien au Bundestag s'y rendait pourtant sur invitation pour des discussions politiques.  Quatre Français seraient concernés: Bernard-Henri Lévy, Bruno Le Roux, Henri Malosse (CESE) et Daniel Cohn-Bendit. L'ancien eurodéputé trouve d'ailleurs cela "très drôle" car "ça aurait été vraiment triste que Poutine me considère comme son ami". Comme Karel Schwarzenberg qui "considère cela comme une récompense", d'autres politiques européens tournent la liste noire à leur avantage. Ainsi l'eurodéputée suédoise Anna Maria Corazza Bild estime "qu'être sur cette liste ne change pas mon engagement envers le peuple de l'Ukraine". Autrement dit: "La liste de Poutine confirme que je fais bien les choses en tant que parlementaire." Ou encore l'eurodéputé tchèque et ancien journaliste Jaromir Stetina, "très fier de figurer sur la liste". La liste noire de l'Union européenne, quant à elle, compte désormais 150 noms et une quarantaine d'entités.

Riad
Dimanche 31 Mai 2015 - 17:49
Lu 306 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+