REFLEXION

85% DES EAUX USEES DE LA WILAYA SERONT TRAITES A L’HORIZON 2013 : Six STEP en projet à Oran

La direction de l’Hydraulique s’est fixée pour but, de traiter 85% des eaux usées de la wilaya d’Oran à l’horizon 2013. Pour réussir ce «pari», six stations de traitement et épuration des eaux usées (STEP) seront réalisées dans les prochaines années à Boutlélis, Mers El Kebir, Marsat El Hadjadj, Gdyel, Oued Tlélat et Béthioua.



85% DES EAUX USEES DE LA WILAYA SERONT TRAITES A L’HORIZON 2013 : Six STEP en projet à Oran
Le projet de la STEP de Béthioua, est sur la table de la commission nationale des marchés pour approbation. Les différentes études, pour le lancement de ce projet ont été récemment achevées. Ainsi la wilaya, sera dotée d’ici 2013 de huit stations de traitement et d’épuration des eaux usées. La nouvelle STEP de Cap Falcon sera, en effet mise en service dans les prochaines semaines après la finalisation des essais. Elle devra traiter en moyenne 30.000 m3/jour d’eaux usées des communes de la corniche et notamment d’Aïn El Turck. Les eaux traitées de cette STEP, seront utilisées dans l’irrigation agricole de 400 hectares. Le projet touchera, en premier lieu, les parcelles de terres situées à proximité de ladite station. Cette STEP, qui a coûté 72 milliards de centimes, a été réalisée pour deux objectifs essentiels, à savoir : l’arrêt des rejets des eaux usées dans la mer et la réutilisation des eaux traitées pour l’irrigation des terres agricoles. La réalisation de cette station, a été précédée par la création de stations de collecte des eaux usées à travers les communes de la corniche. Avec la mise en œuvre de ce projet, le rendement agricole devra être plus important dans cette zone. Le plan quinquennal 2010-2014, s’est fixé pour objectif une utilisation accrue des eaux traitées pour couvrir les besoins de la wilaya, en matière d’irrigation agricole. Le recours, aux eaux traitées pour l’irrigation agricole est très développé dans le monde pour faire face à la pénurie d’eau. L’utilisation de ces eaux épurées, ne présente aucun risque pour la santé humaine ou la qualité des produits agricoles. Les eaux usées sont épurées, conformément aux prescriptions sanitaires et techniques applicables à l’utilisation des eaux traitées à des fins d’irrigation de cultures. Les stations de traitement et d’épuration des eaux usées, recourent à un système de la graduation de l’épuration jusqu’à obtenir une eau purifiée utilisée strictement aux fins d’irrigation agricole.

A.Yzidi
Mercredi 17 Août 2011 - 10:20
Lu 380 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+