REFLEXION

8 gendarmes blessés dans des affrontements avec des jeunes du DAIP à Ain Témouchent

Avant-hier , plusieurs jeunes venus des différents douars et ceux de la commune d’Oued-Sebbah, relevant administrativement de la daïra d’Ain-El-Arba, se sont rassemblés devant le siège de la mairie du chef-lieu de commune d’Oued-Sebbah, pour afficher un vif mécontentement à l’encontre des responsables de la commune et de la daïra précitées , à la suite de l’expiration de leur contrat d’insertion dans le cadre du Dispositif d’Aide à l’Insertion Professionnelle (DIAP) , prenant effet à partir du 30 juin 2012.



8 gendarmes blessés dans des affrontements avec des jeunes du DAIP à Ain Témouchent
N’admettant aucune intervention  ou écoute de la part des responsables locaux, tendant à apaiser leur moral pour les convaincre, ces derniers semblaient ne donner aucune confiance ni aux élus  ou représentants de l’Administration, avant de s’attrouper violemment pour s’en prendre aux édifices publics en proférant des insultes et invectives à tous les responsables présents qui ont demandé la présence des services de l’ordre. Les jeunes  en colère qui réclament le versement de leurs salaires ALEM  et d’autres  demandaient le renouvellement de leur contrat dans le cadre DAIP venait d’expirer le 30 juillet 2012, ont posé des barricades, incendié des pneus, coupé des rues et des artères de la ville  notamment la nationale N°108 reliant Oued-Sebbah à Oran, celle desservant Oued-Sebbah à Sidi-Bel-Abbès. L’intervention des gendarmes de la daïra d’Ain-El-Arba renforcés par leurs collègues d’Ain-Temouchent tendant à rétablir l’ordre a  été  marquée par des  jets de pierres à leur encontre .Plusieurs automobilistes et motocyclistes se sont trouvés contraints de rebrousser chemin ou emprunter  des axes routiers secondaires non touchés par les émeutes, pour éviter des éventualités préjudiciables à leur encontre d’une manière gratuite. Le centre culturel  qui est le seul lieu de distraction culturel et artistique a été saccagé et incendié. Cependant, les services de l’ordre ont pris des dispositions de prévention et de sécurisation des autres sièges publics, la mairie, l’agence postale.  Ces émeutes se sont traduites par des blessures de 8 gendarmes dont 01 dans un état grave. Selon les informations recueillies, 600 postes dans le cadre du DAIP ont été affectés par les services de la délégation à l’emploi des  jeunes  au profit des jeunes de la commune d’Oued-Sabah, dont 400 nouvelles recrues et  200 reconduits après l’expiration de leur contrat d’insertion.  Une vingtaine d’émeutiers ont été arrêtés et présentés par devant la juridiction compétente. Ce genre de manifestation violente est mal perçu par un grand nombre d’habitants de la localité d’Oued-Sabah et ses environs , marqué notamment par les actes de saccagement de biens publics et les agressions à l’encontre des services de l’ordre , néanmoins , ils insistent que ces jeunes chômeurs soient écoutés attentivement aussi bien les représentants des administrations  que des élus, et toute doléance soit étudiée dans un cadre de dialogue constructif , devant satisfaire les deux (02) parties dans le cadre des lois de la République. Rappelons que cette localité qui est distante de 40 kilomètres à l’Est du Chef lieu de la wilaya d’Ain-Temouchent  est à vocation essentiellement agricole. Avant l’avènement de la restructuration des domaines agricoles autogérés , un grand nombre de jeunes chômeurs et chômeuses  se font recruter dans ces domaines publics agricoles de l’Etat , soit d’une manière permanente ou saisonnière, et qu’une grande partie du chômage se résorbe souvent par l’agriculture, cependant, aujourd’hui, ces jeunes rencontrent de très grandes difficultés pour  se procurer un poste de travail, notamment dans le secteur agricole qui est marqué par  les exploitations agricoles collectives ou privées où les bénéficiaires ne recrutent que leurs enfants ou leurs proches au détriment de ces jeunes , alors que ces exploitations relèvent du domaine public agricole de l’Etat. Signalons que le calme est revenu sur toute l’étendue de la commune d’Oued-Sabah.                                                                       

B.Abdelgheffar
Samedi 11 Août 2012 - 00:39
Lu 347 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+