REFLEXION

7 ans après, Le sénateur et le « dos-d’âne »



Un ex-sénateur de la ville de Tiaret a promis à ses concitoyens de la cité, qu’une fois élu du coté du palais Zighout Youcef à Alger, sa première action, sera de doter son quartier d’un ralentisseur afin d’éviter aux enfants du quartier d’être victimes d’accidents de la route, étant donné que le quartier connait une activité intense en circulation automobile, et de soulever le problème à qui de droit (sic). Jusque là, les choses sont normales, mais le plus drôle dans l’affaire, et que cette promesse a été faite en 2003, et après deux mandats au sénat, notre sénateur n’a pu tenir sa promesse, celle de doter son quartier d’un « dos d’âne », qui reste à ce jour sans ralentisseur, alors on se demande, quel pouvoir détient un sénateur au niveau de sa région, alors que son propre quartier est resté sans ralentisseurs. A Tiaret tout est possible, même lorsque un sénateur vous promet un « foutu » dos d’âne et de ne pas le réaliser. Sans commentaire.

. .
Lundi 10 Mai 2010 - 11:08
Lu 388 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+