REFLEXION

7.400 personnes arrêtées en janvier 2012

PREDOMINANCE DES DELITS CONTRE LES BIENS, DES VOLS ET DU CRIME ORGANISE



La police judiciaire de la Gendarmerie nationale a traité 7.140 affaires et procédé à l’arrestation de 7.463 personnes dont 2.016 ont été écrouées, précise-t-on de même source. Le bilan fait état de 7.140 crimes et infractions relatifs aux biens, la famille, la tranquillité publique, les lois spéciales et dans le cadre du crime organisé. Ces crimes et infractions se répartissent notamment comme suit : contre les biens (1.692 affaires), contre la famille et les bonnes mœurs (215 affaires), contre la tranquillité publique (191), crime organisé (1.162), infractions aux lois spéciales (888). Le même bilan fait état de 41 affaires d’homicide, 696 de coups et blessures, 1.402 de vols, 30 de viol, 107 d’association de malfaiteurs, 148 de destruction et dégradation de biens et 57 de faux documents administratifs. Les services de la police judiciaire de la Gendarmerie nationale ont par ailleurs saisi 4996 kg de kif en janvier 2012 au niveau national et traité 289 affaires liées à la consommation et au trafic de drogues. " Une quantité de 73,78 kg de kif a été saisie en début d’année par les services de la police judiciaire de la Gendarmerie nationale au niveau des régions frontalières, 4892 kg à l’intérieur du pays et 30 kg au large des côtes ", selon le bilan rendu public par la Gendarmerie nationale. Les mêmes services ont également saisi " 5677 comprimés psychotropes, 4,6 g d’héroïne et 0,5 de cocaïne durant la même période ". " 289 affaires liées à la consommation et au trafic des différents types de drogue ont été traitées. 462 personnes dont 9 femmes ont été arrêtées et 344 personnes placées sous mandat de dépôt ", ajoute la même source. Le même bilan fait état, par ailleurs, de 41 affaires d'homicide, 696 de coups et blessures, 1 402 de vols, 30 de viol, 107 d'association de malfaiteurs, 148 de destruction et dégradation de biens et 57 de faux documents administratifs.  Fait important à signaler : les affaires liées à l’immigration et au séjour irrégulier en Algérie avaient enregistré une hausse de 13 % en 2011, par rapport à l’année 2010. 3 925 personnes étaient impliquées dans ces affaires, dont 2 643 ont été remises à la police des frontières.

Riad
Lundi 27 Février 2012 - 21:29
Lu 263 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+