REFLEXION

600 tonnes d’archives transférées vers la France en 1962



600 tonnes d’archives transférées vers la France en 1962
200 000 boites d’archives contenant d’inestimables documents sur la période coloniale ont été transférées clandestinement par les autorités françaises d’Algérie vers la France entre 1961 et 1962. Ces archives concernent tous les aspects de la vie en Algérie, notamment la vie politique, administrative, sociale et économique durant la période coloniale. Grande fut la surprise pour un jeune archiviste Algérien au moment où il découvrit au centre régional des archives de Constantine un trésor inestimable laissé par omission par les autorités françaises. Ces derniers ne savaient pas qu’ils ont laissé derrière eux des archives d’une très grande valeur qui serviront par la suite lors des négociations entre Alger et Paris pour la restitution des archives à l’Algérie. Ces archives témoigneront pour toujours de tous les crimes commis par la France durant sa présence en Algérie. Le jeune archiviste venait tout juste de terminer ses études universitaires lorsqu’on lui a confié la responsabilité de gérer le centre des archives de Constantine. En fouillant et feuilletant les archives concernant la gestion du centre durant l’ère coloniale, il est tombé sur des listes détaillées de toutes les archives, tous les documents portant sur toute la région Est du pays qui ont été transférées clandestinement vers la France entre 1961 et 1962. Ces preuves inestimables ont été laissées par omission par le responsable français des archives de Constantine, André Berthier.

Réflexion
Mercredi 21 Mars 2012 - 10:34
Lu 350 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+