REFLEXION

6 ans requis contre le franco-algérien Hicheur



6 ans requis contre le  franco-algérien Hicheur
Le tribunal a épluché hier le contenu de messages échangés par Adlène Hicheur et un responsable supposé d’Al Qaïda au Maghreb islamique. Six ans de prison ont été requis hier au procès d‘Adlène Hicheur, un physicien franco-algérien soupçonné d’avoir envisagé des attentats contre la France. Le prévenu se plaignait hier qu’on veuille l’enfermer dans des qualificatifs du type « islamiste » ou « jihadiste ». « Je crois que je vais ressortir de ce procès avec la + istite aiguë +, je n’ai jamais autant entendu de "iste"», a ironisé l’enseignant-chercheur de 35 ans. Toutefois, le docteur en physique des particules a peiné hier à se justifier lorsqu’étaient évoqués des messages favorables à la cause jihadiste ou aux « martyrs ». « Je n’exclus pas que j’aie pu dire des conneries dans ma vie », mais « entre 2001 et 2008, vous avez deux phrases qui se courent après, ce n’est pas juste ! » L’accusation lui reproche d’avoir tenté de financer Al-Qaïda au Maghreb islamique via un compte PayPal. Hicheur a reconnu avoir souhaité transférer de l’argent vers l’Algérie, mais pour « des pauvres et des nécessiteux. J’ai eu une réflexion, mais je n’ai rien fait », a-t-il assuré hier. Mais alors, s’étonne le procureur Guillaume Portenseigne, « si ça n’a rien à voir avec Aqmi, pourquoi l’avoir mis dans un fichier "Aqmi"» sur son ordinateur ? Tout en louvoiements, le prévenu rétorque qu’il n’y a là rien d’étonnant, car le dossier Aqmi comptait selon lui bien d’autres documents, et même de la poésie.

Ismain
Dimanche 1 Avril 2012 - 12:20
Lu 330 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+