REFLEXION

6 TONNES A LAGHOUAT ET 5 TONNES A MAGHNIA : Saisie de 11 tonnes de kif marocain

11 tonnes de kif traité a été saisie dans la journée du lundi par les services de l’ANP et les éléments des gardes-frontières dans les régions de Tlemcen et Laghouat, en provenance du Maroc. Ce qui confirme l’implication officielle du Makhzen dans un vaste trafic de drogue en Algérie l’empoisonnement des milliers de jeunes algériens.



6 TONNES  A LAGHOUAT ET 5 TONNES A MAGHNIA : Saisie de 11 tonnes de kif marocain
L Avant-hier, lundi, plus de six tonnes de kif traité ont été saisis par les forces de l’armée nationale populaire (ANP) dans la région de Laghouat, à 400 km au sud d’Alger, a annoncé mardi le ministère de la Défense algérien. Ceci à moins de quelques heures après l’annonce faite par les éléments du groupement des gardes-frontières (GGF) de Maghnia (Tlemcen) informant  avoir déjoué, dans la même journée du lundi, une tentative d’introduction à partir du Maroc de 5 tonnes de kif traité. Selon le communiqué du ministère de la défense , l’armée a saisi lundi,  une grande quantité de drogue (kif traité) estimée à 64 quintaux (6,4 tonnes), transportée à bord d’un semi-remorque et dissimulée dans des sacs de ciments dans la région de Oued Nily à Hassi R’mel, Wilaya de Laghouat.  La même journée, la gendarmerie, avait annoncé une saisie, d’environ 5 tonnes de kif près du poste-frontière de Maghnia (ouest) en provenance du Maroc. Selon les services de la Gendarmerie nationale de Maghnia ,l’opération a eu lieu le lundi à 5 heures du matin, lorsque les éléments des GGF, en patrouille le long de la bande frontalière, avaient surpris deux véhicules tous terrains franchissant illégalement la frontière pour s’introduire illégalement sur le territoire national. Surpris, les narcotrafiquants ont pris la fuite en direction du Maroc, abandonnant sur place les deux véhicules, l’un portant une plaque d’immatriculation marocaine et l’autre portant deux plaques, anglaise et allemande, a-t-on ajouté de même source, précisant que la fouille des deux voitures a permis la découverte de 96 sacs chargés de kif. Les quantités de kif, en provenance du Maroc, saisies par les différents services de sécurité dans la région Ouest  et du pays sont de plus en plus importantes, au point de constituer une source d’inquiétude pour les autorités algérienne .Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, avait appelé récemment le Maroc à coopérer pour lutter contre le phénomène de trafic de drogue. Rappelons que, durant les cinq premiers mois de 2013, environ 40 tonnes de résine de cannabis ont été saisies rien que par la gendarmerie algérienne, sans compter les prises de la police et des douanes. En 2012, plus de 157 tonnes de résine de cannabis ont été saisies dans le pays contre 53 tonnes en 2011, selon l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT). Un dernier rapport de l’ONU a classé le Maroc comme le premier producteur et fournisseur de drogue au monde.

Riad
Mercredi 21 Août 2013 - 18:15
Lu 482 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+