REFLEXION

580 LOGEMENTS SOCIAUX A ORAN : La liste des bénéficiaires bientôt affichée

Dans quelques jours, la liste des bénéficiaires des 580 logements sera rendue publique, selon les informations recueillies auprès d'un membre de la commission d'attribution de logements sociaux de la daïra d'Oran, et qui a préféré garder l'anonymat de peur de représailles administratives.



580 LOGEMENTS SOCIAUX A ORAN : La liste des bénéficiaires bientôt affichée
Prévus pour la fin du mois de juin, la distribution et le relogement des 4300 logements sociaux réalisés sur les 5000 prévus, la liste des bénéficiaires n’a pas encore vu le jour et les demandeurs de logements sociaux attendent toujours la distribution qui tarde à venir pour des motifs inconnus. L'attribution des logements sociaux à Oran risque fort de faire parler d'elle dans les prochains jours. Bien que la demande concernant auparavant 4300 familles sur les 5000 prévus avant d'être revue à la baisse, le nombre de logements dont dispose la commune demeure insuffisant. 4300 unités pour plus de 67000 demandeurs, sachant bien que la commune d’Oran à bénéficiée à elle seule de 4000 logements. Dans quelques jours, la liste des pré-bénéficiaires des 580 logements sur les 5000 prévus sera rendue publique. Malgré l’effort consenti par l’actuel wali d’Oran M. Boudiaf Abdelmalek en matière d’inscription au nouveau programme quinquennal de logements sociaux tous types confondus, la wilaya d’Oran vient de bénéficier de 13000 logements sociaux, dont 8000 RHP. Un véritable casse-tête chinois, en somme, qui risque de faire couler beaucoup d'encre voire d'être à l'origine de remous. Au-delà du nombre d'unités qui, de l'avis général, est largement en-deçà des attentes, le nombre de demandeurs reste étrange pour une commune qui compte plus d’un million et demi d’habitants. Au départ, le nombre s'élevait à quelque 43.000 demandeurs. La commission d'enquête instituée à cet effet, a réussi à en éliminer plus des deux tiers pour n'en retenir en fin de compte qu’un maigre quota de demandeurs puisque plus de 26.000 ont été écartés pour diverses raisons, liées notamment aux fausses déclarations. Alors qu'on s'attendait à des poursuites judiciaires, rien n'est fait pour l'instant. Selon un membre de la commission, qui a requis l'anonymat, des personnes ayant bénéficié de logement n'ont pas eu de scrupule pour redéposer une nouvelle demande suivant des subterfuges déconcertants. D'autres ont fait de fausses déclarations sur leurs revenus ou encore leur situation familiale. Bref, il y a de quoi s'en inquiéter. La justice devrait s'autosaisir. Même la collectivité locale se doit d'engager des poursuites contre les contrevenants, fort nombreux d'ailleurs. Si on les prend en considération, cela donnera, un peu plus de 25% de la population à Oran, qui est demandeuse de logements. Et si les enquêteurs avaient baissé la garde, le programme de logement attribué à la wilaya d’Oran dans le cadre du plan quinquennal ne suffirait pas à la seule commune d’Oran. Il est clair qu'un logement sur le sol de la commune d’Oran vaut son pesant d'or mais de là à faire usage de faux pour s'en accaparer et en priver par conséquence celui qui en a le plus besoin, cela relève de la responsabilité de l'Etat qui doit se manifester d'une manière ou d'une autre. On comprend d'ailleurs mieux pourquoi les bâtisseurs d’Oran s'orientent plus vers les promotions immobilières. Cela justifie également, la flambée des prix qui touche l'immobilier à Oran tant pour l'achat que pour la location. Les pouvoirs publics doivent s'intéresser de plus près à l'évolution de ce secteur. Il reste à savoir, au final, si les logements disponibles pour l'instant iront à qui de droit car, là encore, il y a beaucoup à dire tant le favoritisme, les pots-de-vin et autres coups de pouce sont légion dans la région comme d'ailleurs, un peu partout dans le pays, mais surtout au niveau de la wilaya d’Oran.

Medjadji.H
Dimanche 3 Juillet 2011 - 10:24
Lu 4172 fois
Oran
               Partager Partager


1.Posté par naimi le 21/03/2012 19:10
les anciens demandeur sérieux honnête depuis des année 80 vivre de la a la attend toujours espoirs un jour leur attribution d;un logement ine challah jais confiance a monsieur le waly d, Oran il y a des age de 50 a 60 ans attend

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+