REFLEXION

573 ACCIDENTS DE LA ROUTE ENREGISTRES A AIN TEMOUCHENT : 18 décès et 595 blessés en 10 mois



Selon les services de la protection civile de la wilaya d’Ain-Temouchent, il a été enregistré, durant la période allant du 1er janvier 2013 au 26 octobre 2013, un nombre de 573 accidents de la circulation routière ayant causé 18 décès dont 13 hommes, 03 femmes et 02 enfants, ainsi que 595 blessés répartis en 414 hommes, 97 femmes et 84 enfants avec des dégâts matériels de 598 véhicules automobiles légers, 42 camions,17 autobus, 59 motocyclettes, 04 tracteurs et 01 autre engin. Les 573  accidents de la circulation précités se sont produits dans 402 routes nationales, 34 chemins de wilaya, 54 chemins communaux, et 83 dans les agglomérations urbaines .Tandis que durant la période du 1er octobre au 16 octobre 2013, ces services ont recensé 62 accidents de la circulation routière  ayant causé le décès d’un homme, 49 blessés dont 39 hommes, 08 femmes et 02 enfants, avec les dégâts matériels au détriment de 70 véhicules automobiles légers, 02 autocars, 03 motocyclettes et 01 autre engin. Les causes principales de ces accidents sont dans leur plupart attribuées  aux conducteurs qui ne respectent pas le code de la route ni les dispositions de la circulation routière notamment le dépassement dangereux, l’excès de vitesse, les manœuvres dangereuses, le refus de priorité, l’irrespect des panneaux de stop et la réduction de la vitesse , la non maitrise du volant, le mauvais état du système de freinage, la chaussée glissante pendant les averses, la conduite du véhicule en état d’ivresse, de nervosité, de faiblesse,  la conduite sous l’effet de la drogue, des stupéfiants, des comprimés psychotropes ou des produits pharmaceutiques ensommeillant les conducteurs ,etc. ainsi que la négligence dans l’entretien des véhicules et leur contrôle par leurs conducteurs, et sans épargner parfois l’état des routes et des chemins de wilaya ou communaux. Malgré les campagnes de sensibilisation des éléments de la protection civile, et des services de sécurité, le phénomène des accidents ne cesse de connaitre une ampleur endeuillant des familles innocentes et préoccupent toujours les pouvoirs publics et la société en général.
                        

B. Abdelgheffar
Lundi 28 Octobre 2013 - 22:00
Lu 41 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+