REFLEXION

52EME ANNIVERSAIRE DE LA POLICE ALGERIENNE : La 2éme sûreté urbaine fait la fête

Une trentaine de citoyens, notables, commerçants, associations et jeunes ont répondu par l’affirmative à l’invitation de la deuxième sureté urbaine de Tidjditt dans la ville de Mostaganem pour partager avec les policiers de leur quartier les gâteaux de la fête nationale de la police Algérienne. A l’intérieur d’une salle, bien assis autour des tables garnies de « Chamia, Zlabia, jus et du café et thé », les hôtes de la police ont été bien ravis.



Dans le cadre des festivités du 52ième anniversaire de la police Algérienne et de la mise en application des dernières directives de Monsieur le Directeur Général de la Sureté Nationale, concernant le rapprochement des services de police avec les représentants de la société civile et de la population en général, des journées ouvertes  d’information et de sensibilisation programmées du 10 au 15/07/2014 ,ont permis aux citoyens de se rapprocher  davantage des suretés de daïra et de recevoir une quantité de renseignements susceptibles de créer une véritable cohésion entre le commun du citoyen et une police républicaine au service de la communauté. Cette toute nouvelle expérience est certes fort intéressante, puisqu’elle permet de casser définitivement les anciens tabous, hérités de l’époque coloniale. Les  nouveaux  mécanismes spécifiques et les programmes susceptibles d’améliorer l’image de l’agent de police permet graduellement de rétablir la confiance avec le citoyen. La société civile et la police de proximité doivent  travailler ensemble dans ce sens. L’exemple même de cette concordance, nous l’avons constaté au niveau de la 2e sureté urbaine de Mostaganem, qui a vu le responsable de cette structure ,en l’occurrence le Commissaire  principal Mr Hakoumi Abdallah ,convier plusieurs représentants d’associations riveraines et certains notables des quartiers environnants pour une veillée ramadanesque où gâteaux traditionnels typiques et boissons fraiches ont été sirotés ,dans un climat des plus conviviaux, animé par les interventions forts élogieuses de El Hadj Lakhdar Ali ,le Moqadem de la zaouïa de « Sidi Betekouk »,et celle d’un réciteur coranique présents à cette judicieuse réception qui mérite d’être renouvelée. C’est, en tous les cas, l’avis partagé de l’ensemble des convives interviewés à la fin de cette louable intention. Le Commissaire principal  Mr Hakoumi Abdallah a évoqué, dans son intervention à l’occasion de la célébration, du 52e anniversaire de la fête nationale de la police, coïncidant au 22 juillet de chaque année, les différentes étapes de l’histoire de la police algérienne depuis les accords d’Evian (1962) jusqu’en 2010 en passant par la création de la DGSN. La création des premières unités nationales de la Sûreté remonte à 1963, selon l’intervenant. En outre, d’autres intervenants ont salué le rôle de la police relevant de la sureté de la wilaya de Mostaganem dans le cadre de la lutte contre le crime organisé , tout en affirmant que cette année les citoyens de Mostaganem ont enfin passé un ramadan tranquille sans crimes et sans agressions.  

Belmehel.CHERIFI
Vendredi 18 Juillet 2014 - 10:13
Lu 525 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+