REFLEXION

5235 véhicules volés en une décennie...!

Le vol de véhicules tend a devenir un véritable phénomène qui s'aggrave d'année en année, il inquiète fortement les éléments des forces de la sécurité nationale. La gendarmerie nationale vient de rendre publique les résultats d'une enquête nationale qui révèle déjà le vol de 5235 véhicules à travers le territoire national en une décennie...!



5235 véhicules volés en une décennie...!
Une enquête réalisée par la direction centrale de la gendarmerie nationale vient de révéler que 5235 véhicules tous types confondus  ont été volés au cours de la décennie allant des années 2000 à 2010. Ce phénomène tendant a s'aggraver au fil des années inquiète fortement les forces de sécurité chargées de lutter contre cette forme de crime qui nuit a l'économie nationale, par la réintroduction de véhicules volés  au sein du parc national d'automobiles et inonde malheureusement le marché de la pièce détachée par une multitude de produits volés. Toujours selon l’étude analytique citée, les villes d'Oran, d’Alger, de Tizi Ouzou, de Constantine et d'Ouargla semblent être les plus touchés par cette forme de cambriolage ,consistant a orienter  certaines automobiles jugées très anciennes ou trop cabossées vers le boucher (El Djazzar) à la ville de Batna ,considérée comme le cimetière des véhicules où l'auto volée est désossée en 20 minutes et bonne  a se revendre en pièces détachées .Quant aux véhicules en bon état, ils subissent  juste un lifting par des spécialistes qui se chargent de les repeindre ,falsifient les plaques d’immatriculation et les numéros de châssis et les proposent de nouveau à la vente. L’enquête signale que le vol le plus en vogue demeure le braquage du conducteur en pleine circulation, avec l'usage des armes blanches pour inciter la victime a descendre du véhicule et a remettre les clés. Malheureusement ,l’étude  cite également cette autre  forme indirecte du vol déguisé consistant en une entente entre le propriétaire de l'automobile et les voleurs a des fins d'escroquerie des agences d'assurances, le véhicule est désossé par son propriétaire qui déclare son vol en le remettant de ses mains  aux malfaiteurs qui le revendre en l'état à une autre bande de cambrioleurs qui le dotent d'un nouveau moteur d'occasion, en "maquillant" son immatriculation et son châssis  et l’introduisant au marché de l'automobile  pour une énième vente . En face de ce cambriolage qui ne cesse de prendre de l'ampleur, la gendarmerie nationale redouble d'efforts par la multiplication de barrage routiers à la recherche des véhicules volés et lance un appel aux victimes de déclarer en urgence tout vol de véhicule afin de l'aider a établir la fiche signalétique de l’automobile volée et la rechercher activement.

Mohamed El Amine
Samedi 24 Mars 2012 - 11:12
Lu 239 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+