REFLEXION

50ème anniversaire de l’indépendance à Mostaganem : Le fiasco..!

LA BLAGUE DU JET D’EAU DES 3 DAUPHINS ET LE DAUPHIN DE 140 MILLIONS

La commémoration du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie tournée en dérision à Mostaganem par les organisateurs, qui ont fait venir le chanteur de cabaret Houari Dauphin pour animer la soirée du 4 au 5 juillet à la Salamandre.



50ème anniversaire de l’indépendance à Mostaganem : Le fiasco..!
Il est à se demander ce qui est passé par la tête de ces organisateurs, qui ont bafoué un tel évènement tant attendu par les citoyens de cette ville historique et porter atteinte aux martyrs de la révolution. Il est clair, que cette façon d’agir met en lumière le caractère vulgaire qu’ils ont donner à cette soirée, qui a fait que la  Salamandre a été transformée en un cabaret à ciel Ouvert. Les organisateurs, de cette gabegie que l’on peut considérer comme une insulte aux mostagnémois, et le fait de gens inconscients qui ont oublié que la ville de Mostaganem avec eux, a  perdu toute estime et notoriété faisant fi de la sensibilité des citoyens  jaloux de  leur histoire. Il ne faut pas s’étonner, de ce qui nous arrive nous les mostaganémois qui n’avons jamais défendu les valeurs et la mémoire des martyrs de cette ville  qui a engendré tant de héros et ce, à travers le Dahra. D’où cette multitude de dépassements, à l’encontre d’une région, qui a été à l’avant-garde de toutes les actions,  et ce depuis des siècles, à commencer  par les enfumades, d’El Frachich, la bataille de Mazagran, les grandes réunions qui se sont tenues pour la préparation du 1er novembre, et qui a abrité les plus grandes figures historiques de la révolution , sans oublier le premier coup de feu, le premier chahid Ben Abdel Malek Ramdane, ainsi que toutes les actions qui sont parties de cette wilaya dont le palmarès est d’une richesse grandiose.
 
LE FIASCO DU JET D’EAU DES 3 DAUPHINS ET LE DAUPHIN DE 140 MILLIONS
L’évènement, si l’on ose le dire a été un fiasco sur toute la ligne, à commencer par l’inauguration du jet d’eau par le wali, qui a du attendre plus d’une demie heure d’où la déception du chef de l’exécutif, qui n’a pas digéré cette blague. Ce qui démontre que la réalisation de ce jet d’eau, n’a fait l’objet d’aucun suivi, pour se demander combien a-t-il coûté en voyant que de l’argent a été jeté par les fenêtres, et qu’en fin de compte le wali a du se résigner puisqu’il n’a pas fonctionné.  Il faut noter à ce propos,  que rien ne va plus à Mostaganem pour revenir aux festivités qui n’ont pas été à la hauteur des aspirations mostaganémoises. En invitant Houari Dauphin, à animer la soirée du 4 au 5 juillet, les organisateurs ont dévoyé l’évènement dépassant toutes les limites. Houari Dauphin, pour qui ne le sait pas, a coûté à la ville 140 millions  alors que dans les cabarets où il chante il est payé pas plus de 4 millions. Fait très grave, pour Mostaganem qui a ses artistes et ses chanteurs qui auraient pu animer cette soirée dans la décence qui s’impose et ce, ne serait ce que par respect aux coutumes, aux traditions, aux moeurs des habitants et par égard à la mémoire des martyrs de cette ville, qui n’en attendaient pas moins. On aurait pu inviter, le grand Chanteur de Chaabi Maazouz Bouadjadj qui de surcroit est un ancien Moudjahid et qui a connu les affres du camp de la Mort de Sidi Ali, ou des chanteurs tels que Zeguiche, Bourdib ou même d’autres qu’ils soient de cette ville ou des autres wilayas du pays, et qui peut être auraient coûté moins cher que ce chanteur de cabaret, mais il semble que nos organisateurs boudent tout artiste natif de la ville de Mostaganem. Le fait le plus grave constaté, c’est que des autorités aient participé à cette mascarade, car cette nuit dés le départ du wali qui était venu assister, la soirée s’est transformée en un lieu vulgaire et en un cabaret à ciel ouvert, d’où le départ des familles qui n’ont put supporter ni admettre ce qui se déroulait sous leurs yeux. Aujourd’hui chacun se demande, et se pose la question sur  toute cette dépravation surtout concernant le cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, et qui a tendance à ternir l’image de cette ville combattante est historique, aussi jusqu’à quand devenons laisser ces parvenus la bafouer et qui veulent ternir son histoire, voire rouler dans la boue ses traditions, ses coutumes et ses héros. 

Benyahia Aek
Vendredi 6 Juillet 2012 - 20:44
Lu 2069 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par 505 sr le 06/07/2012 22:28
mais c'est quoi c'est dirigents je suis en france et j ai mal au ventre quand je vois toutes ces choses qu arrivent aux mostagalemois. monsieur le wali,monsieur le maire vous ne voyait de vous meme que vous etes des incapable

2.Posté par chikh le 07/07/2012 06:41
le monsieur qui a rédiger l'article on dirai qui vit pas en algérie moi je suis en france par contre je sais que 9/10 des algérienne ils écoutes le rai chez eux ou au voiture est surtout ou mariage vous me dites pas le contraire alors il faut qu'il arret ce gentil benyahia aek est je suis sure meme lui il écoute du rai , je suis de mostaganem est l'année passer pendant le ramadhan tout les jours a salamndre jusqu'a 4h du matin music du rai partout alors du calme Monsieur

3.Posté par 505 sr le 07/07/2012 12:52
le problem n'est pas le rai chez nous,car avant la rai etait une musique vulgere qu on a rendu ecoutable et populaire avec des artistes comme hasni qui on elevés la culture rai.le problem chez nous sont les incapable qui nous dirige et ceci a tout les niveau.aujourd'hui j ai une pensée pour tous nos martyres ,et j envie de dire mort pour rien. de maniere comme une autre l algerie aurait eu son indépendence ,mais pour moi 1962 c'etait trop tot,et intlectuellement on n'etait pas preparer,de preuve c'est des militaire qui dirige le pays et non de vrai economistes

4.Posté par tt le 07/07/2012 13:37
La ville de Mostaganem est en train de payer le prix de son succés...
Je vis en fFrance depuis plus de 20 ans. Pour garder une attache avec ma ville natale, j'ai construit une maison ou je venais me ressourcer à chaque fois que l'occasion se presente..
Mais, depuis 2 ans, je prefere me reposer ailleurs qu'à Mosta..Je ne reconnais plus ma ville natale..
Violence, agressions, debauches...tout ce que les gens ne peuvent pas faire chez eux, viennent le realiser à mostaganem ....Dommage que la ville de Culture devient ce qu'elle est aujourd'hui..

5.Posté par ali le 07/07/2012 16:44
monsieur chikh je crois que ta mal compris l'article rédiger par monsieur Benyahia Aek mostaganem a ces racine sa culture ses grand artiste en c très bien que la majorité des jeunes comme vous écoute le RAI mes quel RAI chacun est libre mes paies 140 millions un chanteur comme dauphin avec ces chansons vulgaire et laisser le grand Chanteur de Chaabi Maazouz Bouadjadj,Abdelkader khaldi, cheikh zeguiche, Abdelkader ghellam allah .....................la ces grave ...........................dommage notre maire connait bien la culture de mostaganem !.................................

6.Posté par cheraa charef le 07/07/2012 20:39
samhouni !! monsieur boukhari depuis qu il est a la tete de l apc de mostaganem,rien ne vas plus..lui et son staf.tout marche en reculant,c est l administration qui gére les affaires de la ville et non les elus!! les mostaganemois se pose la question, est-il volentaire? ou, par manque de compétance?
au contraire, ces pseudos elus provoquent meme les passants en garant leurs vehcules sur les allers dans le jardin publique,ils genent les pietons! (signaler par le quotidien reflection dans une de ses editions............cordialement !!

7.Posté par insaf le 08/07/2012 00:29
pour ma part je pense que cela est vraiment scandaleux.Ils ne faut peut etre pas se plaindre que le peuple algerien n'avance pas et que cela soit en outre a cause des dirigeant qui n'ony rien dans la tete.

8.Posté par 505 sr le 08/07/2012 15:38
franchement mes freres quand j'ettends independence cela me fait rire,quelle indépendence,aller dans la rue prener 100 personnes au hasard et demander leurs si il veulent aller vivre ailleurs,a 99% IL DIRONT OUI.tous les algerien connaissent les generaux qui volent le pays tous les jours ,tous les peuples on fait le menage chez eux ,mais nous a croire qu on se sent bien que dans la me......e c'est pour quand la prise de la bastille chez nous,la contestation doit venir des intelectuels ,des etudiants, de l'élite intéléctuelle algerienne, on veut voir des débats a la tv avec le président ,les ministres,qu ils répondent a de simple question pourquoi le peuple a faim,n a pas de logement .........

9.Posté par Mr GHOBRINI Hamid le 08/07/2012 17:11
Un seul mot qui me vient à l'esprit, moi petit fils de chahid, petit neveu des trois frères Ghobrini: quelle honte !!!

10.Posté par cheraa charef le 08/07/2012 19:42
réponse a monsieur 505 sr! cher monsieur l algerie est indipendante depuis le 5 juillet 1962,grace aux valeureux moudjahidines,et moudjahidettes,sans oublier les chouhadas qui sont mort sur les champs de bataille...ailleur comme vous dites cher monsieur, il n y a ni carte chifa, ni logement sociale,ailleur tu te leve tres tot le matin,non pas pour faire la priere du fadjr, c est plutot pour etre a l heure au boulot,faute de quoi retour a l envoyeur sans dire un mot !!

le peuple algerien a fait le ménage chez lui pendant la gueurre de libération,et pendant le térorisme....

11.Posté par krim le 12/07/2012 18:06
gloire a nos chouhadas mort avec l'Amour de l'ALGERIE dans le coeur et malheur a ceux qui on spoliés le pays depuis 1962

12.Posté par twoten le 26/07/2012 23:43
monsieur chikh
benyahia aek est un ancien tout comme moi et nous avons vécu la fête de l’indépendance dans les années 60 ou il y avait ce que l'on appelle une fête avec des défiles et des soirées musicales avec nos artistes et chanteurs et dieu sait combien il y en avait et c’était de la musique et toi tu viens me raconter des conneries sur ton houari dauphin hum quel surnom idiot et sa musique idiote d'ailleurs voila pourquoi mostaganem est pleine de bandits et de voyous engendres par cette musique de diable alors arrête ton char benyahia écoute plutôt du rock and roll et non ta cacophonie de rai a bon entendeur salut

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+