REFLEXION

5 morts et 5 blessés dans un terrible accident de la route à Oran

La wilaya d’Oran a vécu, avant-hier, un après-midi cauchemardesque, suite à l’accident de la circulation survenu au niveau du 4ème boulevard périphérique, et qui a été à l’origine du décès de 5 personnes et des blessures à 5 autres, apprend-on de sources officielles, relevant de l’établissement hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre de l’USTO.



En effet, il était environ 13h30, quand le drame se produisit. Une voiture était tombée en panne, sur le boulevard suscité, et le chauffeur d’un camion s’était porté garant pour lui venir en aide, mais le plus grave dans cette histoire, selon des témoins de la scène, est que les deux véhicules se sont garés juste devant un virage, chose qui est carrément interdite dans le code de la route, et c’est à ce moment là que le cauchemar va commencer. Un camion semi-remorque, qui ne les a pas vus, et qui roulait à grande vitesse, est rentré en collision avec les deux véhicules, avant qu’un motocycliste ne percute le camion par derrière, et que plusieurs voitures, devant et derrière le camion semi-remorque ne soient, à leur tour, percutées. Le premier bilan de ce terrible carnage est d’un mort, le jeune motocycliste qui a perdu la vie sur le coup, et 09 blessés, dont les propriétaires de la voiture et du camion qui étaient garés. Sitôt avertis, les éléments de la protection civile se sont dépêchés sur les lieux du drame, et n’ont pu que constater la gravité de la situation, juste en voyant le nombre des véhicules qui ont « participé » à ce drame. Il fallait faire appel à du renfort, car un camion et une ambulance et quelques agents ne pouvaient pas faire cette grande intervention tous seuls. Une armada de pompiers, d’engins et d’ambulances se sont dirigés vers les lieux du sinistre et ont entamé l’intervention. Un groupe d’agents de la protection civile s’est chargé du décédé, dont la dépouille a été directement acheminée vers la morgue de l’EHU, alors que les autres se sont chargés des 09 blessés, qui ont été tous évacués d’urgence vers les UMC du centre hospitalo-universitaire d’Oran. Mais le cauchemar ne s’est pas arrêté là. La fin de d’après-midi a été beaucoup plus tragique, sachant que, et vu la gravité des blessures des personnes transférées vers les UMC, 04 autres individus ont rendu l’âme au niveau du service de la réanimation. Leurs dépouilles ont été, donc, acheminées vers la morgue de l’EHU. A l’heure où nous mettons sous presse, nous apprenons, de sources officielles relevant des UMC du CHUO, que les 05 autres blessés étaient hors de danger, et qu’elles allaient s’en sortir. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité pour déterminer les causes exactes qui ont provoqué ce terrible carnage.

A.Yzidi
Jeudi 6 Septembre 2012 - 11:59
Lu 1032 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+