REFLEXION

5 morts et 2 blessés dans 3 accidents de la route à Oran



La journée du vendredi a été caractérisée par le décès de  5 personnes dans trois différents accidents de la circulation, survenus au niveau de différentes régions de la capitale de l’Ouest, apprend-on de sources officielles relevant de la protection civile et des urgences médicochirurgicales, près le centre hospitalo-universitaire d’Oran.  En effet, et pour  ce qui est du plus tragique drame de la route, il est survenu vers les coups de 2h15, dans la nuit de jeudi à vendredi, au niveau du 4ème boulevard périphérique, à hauteur du pont séparant le quartier d’Es Sabah et la cité Emir Abdelkader,  où trois personnes, dont une jeune femme, ont trouvé la mort. Il s’agit d’une collision entre deux véhicules de marque Maruti et Renault Trafic, causant, dans un premier temps, la mort des deux occupants de la Maruti, un homme de 43 ans, répondant aux initiales de Y.A., et une jeune femme de 26 ans, la dénommée S.N., qui sont décédés sur le coup, avant de se retrouver coincés à l’intérieur de la petite voiture. Sitôt alertés, les sapeurs pompiers se sont dépêchés sur les lieux du drame, et n’ont pu que constater le décès des deux victimes. A l’aide du matériel de désincarcération, leurs dépouilles ont été dégagées de l’intérieur de la voiture, avant d’être acheminées vers la morgue de l’Etablissement Hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre, de l’USTO. Par ailleurs, et au même moment, une autre équipe de la protection civile s’est chargée de la victime qui était à bord de la Renault Trafic. Il s’agit du dénommé B.H., âgé de 33 ans, qui a été victime de plusieurs traumatismes au niveau de tout son corps. Evacué dans un état critique vers les UMC du CHU d’Oran, le jeune homme succombera à ses blessures, dans la nuit de vendredi à samedi. Son cadavre a été déposé au niveau de la morgue de l’EHU. D’un autre côté, et vers les coups de 08h du matin, dans cette même journée de vendredi 03 août, une femme, non identifiée, a été, dans la commune d’Oued Tlélat, violemment fauchée par un train  de transport des hydrocarbures, nous précisera nos sources de la protection civile. Souffrante d’un grave traumatisme crânien, et plusieurs fractures dans son corps, elle sera directement évacuée vers les UMC du CHU d’Oran, où elle rendra l’âme, en fin de soirée, au niveau du service de la réanimation. Sa dépouille sera, donc, acheminée vers la morgue de l’EHU. Dans l’après-midi, il était environ 15h15 quand un nouvel accident de la route, survenu sur la route nationale 11, à hauteur de la localité de Boudjemâa, fera un mort et deux blessés, apprend-on auprès des pompiers. Il s’agit d’une collision entre une voiture de marque Atos, avec à son bord un jeune homme de 38 ans, répondant aux initiales de Kh.A., qui a trouvé la mort sur le champ, alors que les deux autres, en l’occurrence les occupants de la Kangoo, les dénommés B.S. et S.F., âgés respectivement de 55 et 58 ans, qui ont été grièvement blessés, ont été évacués vers les UMC du CHUO. La dépouille du défunt sera déposée au niveau de la morgue de l’EHU. Des enquêtes ont été ouvertes par les services de l’ordre des secteurs où sont survenus les différents drames.       

A.Yzidi
Dimanche 5 Août 2012 - 01:29
Lu 340 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+