REFLEXION

5 ans de prison requis contre l’ex-premier ministre Silvio Berlusconi



5 ans de prison requis contre l’ex-premier ministre Silvio Berlusconi
Cinq ans de prison ont été requis mercredi contre Silvio Berlusconi dans un procès pour corruption, peine qui ne pourra sans doute pas être appliquée car les faits sont prescrits. L'ancien président du Conseil italien est accusé d'avoir versé 600.000 dollars à un avocat britannique, David Mills, pour qu'il produise un faux témoignage sur ses intérêts économiques.  Une éventuelle condamnation dans cette affaire de Silvio Berlusconi, 75 ans, aurait surtout une portée symbolique, car ses avocats pourraient faire appel et les poursuites devraient alors être abandonnées, les faits remontant à 1997. "Il Cavaliere", qui a démissionné en novembre sur fond de scandales et de chaos sur les marchés financiers, fait l'objet de trois procès pour corruption, fraude fiscale et relations sexuelles tarifées avec une prostituée mineure. David Mills, époux de l'ancienne ministre travailliste britannique Tessa Jowell, a déjà été condamné à quatre ans et demi de prison pour avoir accepté le pot-de-vin. Il a reconnu en décembre avoir menti en affirmant au fisc britannique avoir reçu les 600.000 dollars de la part d'un associé de Silvio Berlusconi.         

Riad
Samedi 18 Février 2012 - 11:30
Lu 251 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+