REFLEXION

4eme et derniere session de l’APC d’Oran : Plus de 72 points à l’ordre du jour



4eme et derniere session de l’APC d’Oran : Plus de 72 points à l’ordre du jour
L’ordre du jour de cette 4ème et dernière session de l’APC d’Oran avait pour ordre du jour l’approbation de plus de 72 points qui ont été discutés et adoptés, hier, par l’assemblée générale de l’assemblée populaire de la commune d’Oran. Elle s’est, également distinguée par la présence des jeunes de la dynamique association « Santé Sidi EL Houari » qui participent activement et bénévolement à la sauvegarde du patrimoine architectural du quartier dont les activités telles que la santé ou la culture s’étendent maintenant au territoire de la wilaya. Concernant les travaux de l’assemblée et comme signalé plus haut, l’ordre du jour comprenait pas moins de …72 points touchant le développement local. Le point essentiel soulevé par ces délibérations concernait l’acquisition d’engins et de camions pour la division de l’hygiène et de l’assainissement afin de répondre aux besoins toujours croissant de la collecte des ordures. Les écoles ont, également fait l’objet d’intérêt de la part des locaux oranais, puisque dira le maire : tous les établissements scolaires du cycle primaire au nombre de 179, relevant de sa gestion, seront dotés de chauffage et réaménagés pour ceux qui ont besoin de l’être, dans un délai maximum de trois mois. Hassam Zinedine osera effleurer certains sujets qui fâchent en rendant publique l’affaire dits « des véhicules légers de la DHA ». Une scabreuse affaire qui se trouve au stade de l’enquête actuellement qui déterminera l’utilisation, la disparition parfois et la gestion des véhicules légers et utilitaires, par cette division qui en a été dessaisie au profit des magasins généraux. Le pot aux roses a été découvert lors du transfert. Signalons que le fameux dossier dit des panneaux publicitaires et qui a fait couler beaucoup d’encre a finalement connu son épilogue puisque les 132 sites concernés ont, tous été attribués à des agences publicitaires devant participer à l’embellissement de la ville en dotant les sites de mobilier urbain moderne. Et ce sera une source de rentrée d’argent supplémentaire pour les caisses de la commune alors que des flibustiers y profitaient sans payer un dinar à la collectivité. Nombre de dotations financières ont été adoptées, durant cette session, hormis celle relative à une subvention au profit du comité des arts et de culture qui a été retirée, à la demande, du vice-président Aoued.                 

Medjadji.H
Dimanche 16 Septembre 2012 - 23:00
Lu 352 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+