REFLEXION

44 CANDIDATS-DETENUS PASSENT LE BAC A MOSTAGANEM : “Réflexion” rend visite à la maison d’arrêt de Sidi-Othmane

44 candidats-détenus dont deux filles passent leur bac au niveau de la maison d’arrêt de Sidi-Othmane. Le directeur de l’établissement pénitentiaire M. Saidoune Mohamed, qui nous a reçu dans son bureau estime que toutes les conditions nécessaires au bon déroulement des épreuves, ont été réunis avant et pendant ces examens.



44 CANDIDATS-DETENUS PASSENT LE BAC A MOSTAGANEM : “Réflexion” rend visite  à la maison d’arrêt de Sidi-Othmane
Les candidats-détenus ont bénéficié de cours de soutien assurés par des professeurs spécialement recrutés pour la circonstance avant l’examen mais aussi par des professeurs-détenus. L’établissement pénitentiaire dispose de trois salles de cours affectées spécialement pour ces cours mais aussi pour les épreuves du baccalauréat 2011. Les conditions sont favorables afin d’assurer un bon taux de réussite. Par ailleurs, toutes les dispositions ont été prises à l’avance et tout a été planifié comme il se doit. Les mêmes procédures appliquées aux candidats scolarisés sont appliquées aux candidats détenus sachant que l’examen est sous l’autorité de la direction de l’éducation. Les responsables du centre d’examen sont unanimes et reconnaissent que les épreuves se déroulent dans de très bonnes conditions. Le chef du centre d’examen M. Bentamra Abdelkader assure lui aussi que les examens se déroulent dans de bonnes conditions grâce aux efforts groupés et conjugués des responsables et personnel de la maison, ainsi que ceux de la direction de l’éducation. En plus du chef de centre, un adjoint chef de centre, en l’occurrence M. Fadel Mohamed, qui présente l’émission « Mémoires d’un peuple » sur les ondes de la radio de Mostaganem, 4 adjoints d’éducation, chargé eux aussi d’encadrer les candidats et trois observateurs venant de trois wilaya différentes à savoir Chlef, Sidi-Bel-Abbès et Adrar sont mobilisés au niveau du centre d’examen de la maison d’arrêt. A signaler que 4 candidats se sont absentés, il s’agit de ceux qui ont bénéficié de la liberté entre temps, alors qu’un candidat qui devait passer son bac et qui a été entre temps incarcéré, a bénéficié de toutes les facilités pour passer son examen et cela après que les responsables au niveau de la direction de l’éducation aient pris les dispositions nécessaires à temps pour l’insérer dans le listing. L’adjoint du centre d’examen M. Fadel estime aussi qu’il y a des candidats qui ont un très bon niveau et il faudrait s’attendre à un bon taux de réussite. Pour ce qui est de la prise en charge psychique, des psychologues-traitants sont affectés spécialement pour la prise en charge des candidats avant et pendant ces épreuves.

Mihoub
Lundi 13 Juin 2011 - 10:55
Lu 568 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+