REFLEXION

410 mineurs arrêtés pour vol en deux mois

Le commandement national de la gendarmerie a révélé, dimanche lors d’un point de presse, que durant les 2 premiers mois de l’année en cours , 355 mineurs ont été victimes de différents types de criminalité, sur un total de 5.800 victimes, avec un taux de 6,12%, soit une baisse de 1,93% par rapport à la même période de 2012.



Durant l'année 2012, quelque 2444 enfants ont été victimes dans les différents types de la criminalité. La plus grande proportion de mineurs est victime de coups et blessures volontaires, soit 32% suivi d'attentats à la pudeur avec 20%». Durant les deux premiers mois de 2013, parmi les 13.296 personnes arrêtées, les unités de la Gendarmerie nationale ont arrêté 410 mineurs impliqués dans des affaires de criminalité. Le bilan dressé pour la circonstance par la gendarmerie nationale indique que les autres formes de criminalité auxquelles les mineurs sont mêlés se présentent comme suit : Atteintes à la pudeur : 18 mineurs avec un taux de 4,39%, destruction et dégradation de biens: 13 mineurs avec un taux de 3,17%, usage de stupéfiants : 13 mineurs avec un taux de 3,17%, contrebande : 9 mineurs avec un taux de 2,19%, et enfin associations de malfaiteurs: 04 mineurs avec un taux de 0,98%. Au cours de l’année 2012, sur les 77.050 arrestations, l’on dénombre 2778 mineurs, soit un taux de 3,61%. Par ailleurs, au sujet des mineurs victimes d’enlèvement et tentatives d’enlèvement, dans les conscriptions relevant du de la gendarmerie, depuis le début de l’année en cours, nos sources signalent 03 cas d’enlèvement de mineurs, dont un suivi d’assassinat à Ghardaïa, les deux autres à Alger et Annaba. Au total 7 tentatives d’enlèvement ont été enregistrées 2 à Oran, un à El-Tarf, un à AïnTémouchent, un à Saïda, un à Alger et un à Boumerdès. D’autre part, 15 cas présumés d’enlèvements ont révélé qu’il s’agissait de détournement de mineurs (02 cas) et de fugues(13 cas) pour diverses raisons (échecs scolaires, problèmes familiaux) à Blida (3 cas) , Guelma (03 cas) Alger(01 cas), Skikda (01 cas), Oran(02 cas) , Mascara (01 cas), Médéa (01 cas), Oum El Bouaghi (01cas), Sétif (01 cas) et Constantine (01 cas). En conclusion estime le commandement national de la gendarmerie,  la délinquance juvénile a connu une nette régression par rapport à 2011.

Ismain
Mardi 26 Mars 2013 - 09:56
Lu 238 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+