REFLEXION

40 hôtels en cours de réalisation à Mostaganem

Longtemps mis en hibernation, le tourisme au sein de la capitale du Dahra tend à redorer son blason terni par le laisser aller et le bricolage l'ayant toujours caractérisé. La direction du tourisme a octroyé son aval aux opérateurs privés pour la réalisation d'une quarantaine de nouvelles infrastructures hôtelières, dont une trentaine sera probablement réceptionnée dès la prochaine saison estivale et étoffera la capacité d’accueil de l'ordre de 8000 lits avec un supplément de 4000 nouveaux lits. Ces établissements hôteliers en cours de réalisation parviendront-ils à contenir le flux des estivants, estimé à 10 millions de personnes lors de la dernière saison estivale, venant des quatre coins du pays et assiégeant la ville des mimosas ,devenue une des destinations touristiques les plus prisées...!



40 hôtels en cours de réalisation à Mostaganem
Longtemps mis en veilleuse, le tourisme au sein de la capitale du Dahra tient à reluire son blason terni par tant de négligences et de bricolage. La direction du tourisme a pris le taureau par les cornes en accordant l'aval à une quarantaine d’opérateurs privés de construire des établissements hôteliers sur la bande côtière de la wilaya. En ce sens, pas moins de 40 hôtels sont en construction au sein de la zone touristique le long du littoral mostaganémois, la station balnéaire des Sablettes s'est taillée la part du lion en ces nouvelles infrastructures hôtelières. Une trentaine d’hôtels seront probablement réceptionnés au cours de la prochaine saison estivale, ils viendront renforcer la capacité d’accueil qui est de l'ordre de 8000 lits déjà existants, avec un supplément de 4000 autres lits. Malheureusement, ce chiffre de 12.000 lits reste en deçà des attentes des vacanciers qui assiègent la ville depuis des années pour la sécurité, la tranquillité et surtout la beauté de son littoral avec ses magnifiques plages. Notons que Mostaganem est devenue au cours de la dernière décennie (2000 - 2010), une des destinations touristiques les plus prisées par les estivants qui affluent des quatre coins du pays. La précédente saison estivale a enregistré un flux des plus importants ayant avoisiné les 10 millions de vacanciers selon les estimations établies par la protection civile. C'est l'une des principales raisons qui a poussé les investisseurs privés à s'engager dans la construction d’hôtels, qui présente à court terme  un créneau fort rentable en plein essor au sein de la wilaya et qui ne risque point de saturer en face de la forte demande exprimée en matière d’hébergement et de restauration. Dans ce  même contexte, des citoyens résidant au sein des communes côtières, avides de gains faciles ne se sont point gênés de louer quelques pièces au sein de leur logement  aux vacanciers à des prix exorbitants ayant pu atteindre les 15.000 dinars pour une seule pièce pour le séjour d'un mois...! C'est dire toute la beauté de ce long rivage s’étendant d'El Macta à El Bahara sur une distance dépassant la centaine de kilomètres qui a longtemps demeuré inexploité et que tant d'estivants nationaux et étrangers viennent de découvrir et ont  fini par être ensorcelés par ses plages aux sables fins et que la direction du tourisme tend à  promouvoir coute que coute après tant d'hibernation....!

L. AMMAR
Dimanche 1 Avril 2012 - 11:46
Lu 779 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+