REFLEXION

4 morts dans 2 accidents de la route Tlemcen



Un accident s’est produit la semaine écoulée sur la route de Nedroma et a coûté la vie à un jeune remchaoui âgé de 25 ans. Selon des témoignages, le véhicule conduit par le père de la victime aurait dérapé avant d’être percuté par une autre voiture du côté où était installé le jeune-homme qui a succombé à ses blessures peu de temps après. L’enquête ouverte par la gendarmerie compétente déterminera les circonstances exactes de ce drame qui a endeuillé une famille. Le défunt, connu pour sa gentillesse et ses bonnes relations avec les autres a été enterré dans un climat de grande tristesse au cimetière nouveau de la ville de Remchi après la prière du « Asr ». Lors du sermon funèbre prononcé au cimetière, l’Imam a pleuré à chaudes larmes et n’a pas tari d’éloges sur les qualités morales du jeune décédé, qu’il connaissait pour l’avoir vu souvent réciter le saint Coran. Par ailleurs, le jeudi, aux environs de 15h, la tristement célèbre RN22, l’une des plus meurtrières de la wilaya de Tlemcen, a été, de nouveau, le théâtre d’un grave accident de la route. Une voiture de marque Renault Clio papillon (Faracha) qui allait dans la direction d’Oran a fait une chute du haut d’un pont situé  sur la RN 22, non loin du lieu dit « Fabrica » et de la localité Fatmi Larbi, relevant de la commune de Remchi dont elle est distante d’une vingtaine de kilomètres. Aussitôt alertés, les éléments de la protection civile de Remchi se sont rendus sur les lieux, mais ils ne pouvaient rien faire pour les trois occupants du véhicule accidenté, tombé au fond de l’oued Tafna, âgés respectivement de 23, 25 et 59 ans décédés sur le coup. Les corps inertes des victimes de sexe masculin ont été transférés à la morgue de l’établissement public de santé de proximité (EPSP) de Remchi par les mêmes services. D’après des témoins, la vitesse excessive serait à l’origine du drame, mais les circonstances exactes de cet accident mortel ne peuvent être déterminées avec exactitude que par l’enquête menée par les éléments de la gendarmerie.

Razen
Samedi 1 Septembre 2012 - 11:00
Lu 957 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+