REFLEXION

4 fonctionnaires de la wilaya et 3 complices en prison à Relizane

AFFAIRE DES LOGEMENTS, ET DES CARTES GRISES

Outre son combat continu contre le banditisme, la drogue et toutes les formes de criminalité, la sureté de wilaya de Relizane est passée ces derniers temps à la vitesse supérieure dans sa lutte contre la corruption et la malversation. Les efforts des policiers sont très visibles et dignes d'un grand salut.



4 fonctionnaires de la wilaya et 3 complices en prison à Relizane
Ainsi, les citoyens de Relizane ont crié victoire avant-hier en voyant 03 fonctionnaires de la wilaya et 4 autres complices écroués pour trafic d'influence, corruption et escroquerie car les policiers et suite à une enquête minutieuse ont mit la main sur un important réseau qui a trop sévi dans l'attribution des logements et cartes grises. Suite à une plainte déposée par une citoyenne à laquelle un logement social lui a été promis si elle consent à débourser une somme d'argent à titre de corruption. Après avoir photocopié les billets d'argent, la dite dame donna un rendez-vous à l'agent de la wilaya pour le voir et lui remettre la somme en question alors que les policiers étaient au guet-apens en accord avec la dame. Sans peine, l'agent passe aux aveux qui remontent à plusieurs années couvrant toutes les opérations de distribution de logements dans la commune de Relizane et il dira que cet argent est destiné à un cadre travaillant au sein de la commission de logements de la daira. Ce dernier a été arrêté et son logement perquisitionné. Il parait que plusieurs dossiers de logements, liste des bénéficiaires et un micro-ordinateur ont été trouvés chez lui. Toujours selon le responsable de la cellule de communication de la sureté de wilaya, l'officier Beldjilali, Les policiers on retrouvé également sur le premier agent, des copies de cartes grises et permis de conduire, il a reconnu qu'il est l'interlocuteur incontournable de ces fonctionnaires indélicats et il dénonça à ce titre un autre agent en l'occurrence le chef de bureau du transport de véhicule à la DRAG. La bonne dame qui a fait cette dénonciation déclara qu'elle a été orientée vers l'agent de la wilaya par un charlatan, qui a été entendu lui aussi ainsi que trois autres personnes qui ont donné de l'argent. Les victimes ont également été entendues. Présentés devant le juge d'instruction, les 8 ont été mis sous les verrous.

Abed Zeggai
Mardi 1 Novembre 2011 - 20:32
Lu 492 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+