REFLEXION

4 EMIRS FIGURENT PARMI LES 25 TERRORISTES TUES A BOUIRA : Le nouveau chef de Daech en Algérie abattu

Des sources sécuritaires ont rapporté, que quatre émirs, dont le nouveau chef de Daech en Algérie, figurent parmi les 25 terroristes tués par l’Armée il y a une semaine à Bouira.



Khazra Bachir, dit Abdallah Athmane Al Acimi, originaire de la Casbah d’Alger, qui a succédé à Abdelmalek Al Gouri à la tête de Daech Algérie, a été éliminé. El Gouri avait été tué dans une embuscade de l’Armée fin décembre 2014 aux Issers dans la wilaya de Boumerdes. Les trois autres émirs sont Bouaicha Abdelghani dit Amir, originaire de Médéa, Djelaoui Ramdane, dit Abou Houmam et Ledjalt Mohamed dit Ahmed. La majorité des terroristes sont originaires des wilayas de la région centre : Alger, Boumerdes et Blida. Rappelons, que le bourreau d’Hervé Gourdel, recherché par la justice algérienne dans l’affaire d’Hervé Gourdel, était lui aussi parmi les 25 terroristes abattus à Bouira, lors de l’opération menée, la semaine dernière, par l’armée algérienne.  L’Etat islamique, à bout de souffle, après avoir reçu des coups durs en Irak et en Syrie avait tenté de conquerir le Maghreb, qui  consiste d’une part,  à recruter des jeunes djihadistes pour les envoyer en Syrie, en Irak, en Libye et  créer des cellules dormantes à l’intérieur même des pays – Algérie, Libye, Maroc et Tunisie – en s’appuyant sur de nouveaux recrutements ou sur des Djihadistes appartenant à d’autres groupes comme El-Qaida ? Ainsi après la liquidation de son dirigeant, Abdelmalek Al Gouri, l’ancien chef de Djound El-Khilafa, (rallié à Daech en 2014), tué par l’armée algérienne la même année, et  après le  chef d’AQMI,  Abdelmalek Droukdel   s’aligné à l’Etat Islamique, elle (EI) se tourne vers les débris du GSPC, et c’est, Abou Abdallah Othmane El Acimi, qui devra jouer au mannequin du Daech. Ainsi,  il  s'est officiellement rallié à l'Etat islamique dans un message diffusé sur les réseaux islamistes. Membre fondateur du GSPC, celui qui a remplacé Abderrahmane Abou Ishak Essoufi, après son arrestation en 2012, à Batna. Ce dernier, lui aussi ne restera  pas assez longtemps à la tête de Daech en Algérie, puisqu’ il vient d’être abattu par l’armée algérienne, la semaine dernière lors de la dernière opération menée, parl’ANP à Bouira.

Riad
Vendredi 29 Mai 2015 - 19:22
Lu 656 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+