REFLEXION

350 PUITS FORES ILLICITEMENT : Une vraie menace pour la nappe phréatique



La wilaya d'Oran assiste impuissante à la dégradation de sa nappe phréatique. Les extractions des forages illicites sont à l'origine de ce phénomène qui continue à prendre de l'ampleur, même si les appels lancés par la direction de l'hydraulique ont à maintes fois dénoncé le désastre occasionné par ces pratiques, dans des zones dites protégées. La cellule chargée de la protection de l'environnement, au niveau de la gendarmerie d'Oran, a pour sa part arrêté plus d'une dizaine de personnes, soupçonnées d'avoir creusé des puits sans autorisation des services de l'hydraulique. En effet, plus de 350 puits ont été creusés illicitement au niveau de Hai Bouâmama, Coca, El Hassi. Ces puits qui servent à alimenter les colporteurs d'eau ont été creusés à de vraies profondeurs, ce qui constitue une véritable menace pour la nappe phréatique, indique-t-on du côté de la direction de l'hydraulique. Les opérations de contrôle lancées ont donné lieu à la démolition, depuis le début de l'année, de plus d'une quarantaine de puits illicites. Outre ces puits, certains propriétaires d'usines et de bains maures n'hésitent pas à leur tour à creuser des puits sans autorisation. Le phénomène a pris de l'ampleur dans plusieurs quartiers de la ville, notamment à Oran Est. Ainsi, et devant la gravité de ces cas et du danger que peuvent représenter ces eaux non contrôlées, les autorités locales appellent les exploitants à l'application de la loi. L'arrêté de wilaya promulgué en 2006 a conduit les services concernés à recenser et à démolir les forages illicites existant à Oran. Une opération a été lancée mais n'a, malheureusement, pas empêché les actes de dégradation occasionnés par ces forages aux nappes.                

Medjadji. H
Jeudi 20 Décembre 2012 - 00:00
Lu 168 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+