REFLEXION

35 PERSONNES DONT 17 ENFANTS VIVENT A L’ETROIT A MOSTAGANEM : 9 famillesse partagent un F4..!

Pendant que certains peuvent se payer des appartements pour passer de « bons moments », il y a des Algériens qui continuent d’être ignorés, c’est le cas d’une famille dont la plupart sont des frères et des cousins, dont neuf sont mariés et se partagent une maison de quatre pièces située à la cité Hochet, comment font-ils pour survivre dans ses conditions car vivre relève de l’utopie?



35 PERSONNES DONT 17 ENFANTS VIVENT A L’ETROIT A MOSTAGANEM : 9 famillesse partagent un F4..!
Il y a ceux qui ont décidé de squatter la terrasse et d’y construire de véritables piaules où on pourrait faire tout sauf habiter puisqu’elles sont construites en bois et recouvertes de cartons et de plastique pour avoir une certaine étanchéité mais quand il fait chaud, c’est un véritable four a « micro-onde », parmi eux Nasr-eddine, la trentaine marié et père de deux enfants en bas âge, il craint pour ses enfants et il est obligé de les enfermer dans son petit logis, un 4 mètre carré ! où il y a la télé, un petit fourneau, la chambre à coucher, le réfrigérateur et une armoire…, ses enfants sont en danger à l’intérieur, puisqu’ ils risquent les brûlures et l’intoxication par le gaz mais aussi à l’extérieur car s’ils sortent ils risquent de tomber puisque le mur de la terrasse est très court car ils peuvent s'y pencher facilement, chaque famille a sa propre cuisine…qui se trouve dans la même pièce ou elle dort, ce qui fait que chacune des familles a déjà un enfant malade, ils ont pour la plupart des complications respiratoires par rapport à cette situation plus que désolante, les trois frères qui squattent la terrasse ont construit des escaliers de fortune pour accéder à leurs demeures…fautes de moyens bien sûr, malheureusement ils sont tellement mal faits qu’ il y a eu déjà deux chutes, même si elles ont été sans grande gravité jusqu'à maintenant, il se peut qu’un jour le pire se produise, malgré leurs demandes de logements au niveau des différents services concernés, ils continuent d’attendre et de vivre dans l’indifférence…!, jusqu’à que quelqu’un prenne conscience que ces familles sont plus qu’en danger car ce n’est pas évident de vivre et dormir dans une pièce avec plein de vapeurs et la bonbonne de gaz ! Tous ont fait des demandes de logements, AMBAR mère de trois enfants marié, dont un est obligé de vivre avec elle dans la même pièce…chose qui n’est pas évidente aussi ! Attend depuis 12 ans un logement décent, elle a reçu trois commissions qui ont été choquées par ses conditions de vie mais jusqu'à maintenant, elle se contente des promesses…sauvons ces familles avant qu’il ne soit trop tard !

Mihoub
Vendredi 27 Août 2010 - 14:19
Lu 958 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+