REFLEXION

300 commerçants dénoncent l’insécurité au quartier Derb



Avant-hier à 9 heures du matin  à la rue de la révolution et la rue Maata  Habib, 300 commerçants  ont fermé leurs locaux commerciaux  pour protester  contre l’insécurité  au niveau de cette  artère. Les protestataires ont bloqué  la place Valéro pour dénoncer  l’agression  dont a été victime  l’un des commerçants  attaqué  par sept délinquants  qui l’ont délesté  de 12 millions de centimes. Lors d’une virée  dans ces deux artères  commerciales, nous avons  constaté de visu  l’indignation des commerçants  du climat d’insécurité  qui règne. Les commerçants  ont  même  menacé  de durcir le ton si les autorités  ne prennent pas les dispositions nécessaires  pour mettre  un terme à cette insécurité. Pour sa part le bureau local de l’union générale des  commerçants  et artisans  algériens (UGCAA) par la voix de son premier  responsable a soutenu  l’action  des commerçants  appelant les autorités locales à intervenir  pour rétablir la situation. Abed Mourad, premier responsable  local de l’UGCAA, a appelé les  pouvoirs publics à tenir une réunion avec les services de la sûreté  nationale  pour garantir la sécurité  au niveau  des artères commerciales. D’autre part il faut souligner que 132 agressions à l’arme  blanche  ont été enregistrées  la semaine dernière  dont celle  qui a eu lieu  au niveau  d’un cabinet  médical  à la rue de Mostaganem  où les patients  ont été  délestés  de leur argent  et biens  ainsi que le cambriolage d’avant-hier d’une bijouterie non loin  du cinéma « Le Colisée ».       

Medjadji H
Mercredi 15 Février 2012 - 10:33
Lu 242 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+