REFLEXION

30 millions de cts pour lever la main et dire “Amen”

Après avoir levé les mains et dit amen pendant 5 ans, nos chers députés sortants, s’en vont chacun avec une prime de plus de 3 millions de dinars, après un bref speech lors de la dernière séance qui s’est déroulée au mois de janvier de l’année en cours.



30 millions de cts pour lever la main et dire “Amen”
Se poser la question sur le bilan de cette sixième législature c’est se faire du mal, car cette assemblée a servi de vitrine, ni plus ni moins. Résultats, les beni oui oui peuvent  s’en aller sans rendre compte au peuple et de surcroit avec une retraite dorée, aussi faut il imaginer celle-ci surtout pour un parlementaire qui a cumulé deux mandats et dix ans de cotisations il aura droit à une retraite complète, de l’ordre de 20 fois le SNMG.  Non satisfait de ces avantages certains députés sortants tels que, ceux qui font partie de l’Alliance espèrent avoir une  chance d’être réélus  et ce, grâce bien sur à  de l’argent sale blanchit. A ce titre lorsque l’on questionne certains de ces députés, ont est surpris de ce qu’ils disent puisqu’ils en redemandent  et n’ont aucun regret convaincus du devoir  accompli. Ceci rappelle, la dernière sortie de Miloud Chorfi ",  président du groupe parlementaire du RND, le parti d’Ahmed Ouyahia, catapulté en 2007 deuxième force politique avec 62 sièges, lorsqu’il s’était écrié  "Mission accomplie " pour ajouter, nous attendons la prochaine mission".Cette  sixième législature, a été pour le peuple la plus pire de toutes celles qui l’on précédé  et jamais l’APN n’a été humiliée à ce point là. Des députés qui avant de pénétrer dans l’hémicycle devaient laissés leur dignité à l’entrée rabaissés ils ont  servi d’alibi démocratique , surtout qu’ils étaient payés en conséquence, voire une mensualité de  ( 300 000 DA pour le député de base à 600 000 DA pour le président de l’APN), indemnités diverses (restauration, hébergement, téléphone, billets d’avion, crédits bonifiés allant jusqu’à 30 millions de dinars, etc.) l’APN a englouti en cinq ans plus de 2300 milliards de centimes, à raison de 450 milliards par an. D’ailleurs l’un des premiers textes de loi votés lors de cette sixième législative par ces escrocs en janvier 2008 quelques mois seulement après l’installation de l’Assemblée a été d’amender la loi n° 01 /01 du 31 janvier 2001  pour s’auto-augmenté alors qu’un retraité qui a trimé toute sa vie durant reçoit une misère.  A ce rythme l’APN a beaucoup plus graissé la patte à ses pensionnaires que de s’occuper des vrais problèmes de l’Algérie et du peuple  une majorité de  députés qui n’ont aucune conscience, et qui étaient indifférents au sort du citoyen dont les cris de détresse n’ont jamais été entendus.  Cette sixième législative qui vient de prendre fin  atteint un tel degré de dégénérescence, qu’il est difficile  de trouver un qualificatif cependant il est clair que le peuple avait affaire à des  prédateurs et à une faune   d’affairistes, accros aux privilèges, avec des réflexes de nouveaux parvenus. Autre fait qui est passé inaperçu, c’est la médiocrité et le niveau intellectuel, Mais de qui se moque-t-on ?"  Des années de braises ont marqué l’Algérie et certains jeunes ont préféré se doucher à l’essence avant de craquer une allumette pour s’immoler, combien de vies gâchées. Ces députés ont menti  à tous les Algériens comme s'il voulait se venger du peuple et de leur  pays ils n’auraient pas fait mieux, car aucun secteur de l'Etat n'a été épargné par la destruction, corruption, mauvaise gestion et dilapidation sans précédent des deniers publics et tout les acquis de novembre voire trahit le serment En Algérie pour un travailleur il faut plus de 32 ans de labeur, pour avoir une retraite calculée à 80% sur le Smig et pour un député  à peine quelques années , mais il faut le comprendre un député algérien ça se fatigue vite à force d’applaudir de dire amen et de hocher la tête. Ce fatiguant travail lui donne droit à 4 véhicules, la priorité dans l'achat des meilleurs terrains, les voyages a l'étranger etc.. Pour récompenser des "applaudisseurs professionnels tenez vous bien on les rémunère par des salaires qui font 60 fois le Smig. Bravo, les mecs d'en haut, continuez, pas de risque que le sol tremble sous vos pieds. Après avoir voté des lois ineptes et liberticides, pour être à l’abri pour toujours,  ils empochent le jackpot, fruit de leur ignominie et de leur trahison envers le peuple. La seule chose qui compte à leurs yeux, c'est ce qu'ils mettent dans leurs poches, car ces gens-là ont vendu déjà leur âme au diable. lls sont peut-être riches en euros et en dinars, mais au fond ce sont des pauvres misérables, voire des minables selon des citoyens écœurés ....Des poches pleines, mais le cœur et la tête vide. Cependant, il n'y a pas que l'argent dans la vie, aussi pauvres de vous, pour rien au monde nous ne voudrions être à votre place.

Benyahia Aek
Samedi 5 Mai 2012 - 10:56
Lu 571 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par HAMOU Mohamed le 05/05/2012 20:55
Mr BENYAHIA je compatis avec vous l'article que vous avez publier concernent la mainére et la façon
que nos chères députés fonction; la question se pose a qui la faute? au système politique que tous le monde connait ou aux députés car rien n'a changer; actuellement les futures députés qui se prépares pour le vote du 10/05/2012 utilises les mémes astuces que leurs précédents que faire pour changer .
A mon avis ont doit d'abord faire un vote pour changer certains droits des députés pour un bon commencement sur les grands avantages et la en peut voir si réellement ils seraient des députés dignes de ce noms afin d'aidés leurs prochains et ce nominés aux candidats . Merci je souhaite que mon commentaire et compréhensible .

2.Posté par Ghodbane3labladi le 07/05/2012 02:32
Il faut dénoncer cette dérive boulimique à tous les niveaux. Elle a commencé (cette dérive boulimique) par petites touches (l'appétit vient en mangeant) au milieu des années 80 avec les dévaluations successives du dinar pour atteindre le summum de l'indécence des dernières années. Il ne faut surtout pas tomber dans le piège en dénonçant le statut en or massif des seuls députés. Et d'ailleurs comment expliquer que ces députés aient pu s'offrir de tels privilèges sans la complicité des véritables détenteurs du pouvoir, en l' occurrence ceux qui leur demandent de lever la main ? Et quel est le montant des gains de ces derniers ? Ne veut-"on" pas nous manipuler en focalisant notre attention sur les seuls députés ? Est-ce pour nous faire oublier tous les autres ou pour d'autres raisons non avouées ?

3.Posté par Ghodbane3labladi le 07/05/2012 02:40
(Suite). Un quotidien national a publié récemment les salaires des hauts responsables de l'Etat depuis la Daïra jusqu'au sommet. J'ai relevé un salaire de plus de 46 fois le SNMG ! Pourquoi aucun candidat ne propose de limiter le salaire le plus élevé à 20 fois le SNMG ? Celui du président français est de 19 000 euros, soit 17,27 fois le SMIC français seulement !

4.Posté par Ghodbane3labladi le 07/05/2012 19:27
François Hollande va réduire les salaires du président et des ministres de 30 % ! Est-ce une partie des accords conclus avec le parti de la gauche ? Peut-être mais il faut rappeler que François Hollande circulait en scooter, pas en mercedes 4/4 !

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+