REFLEXION

3 morts et 6 blessés dans 2 accidents de la route à Tlemcen



La localité de Boukiou, située sur la route nationale 98, à une quinzaine de kilomètres de Remchi  a connu, presqu’au même moment, vers 12h 30, deux accidents qui ont coûté la vie à deux personnes et blessé 7 autres. Le premier accident a impliqué un taxi immatriculé à Oran et une voiture légère de marque Accent alors que le second a vu une Renault  21 percuter un camion.  Le bilan est assez lourd puisque les services de la protection civile de Remchi, qui se sont immédiatement rendus sur les lieux pour porter secours aux victimes des accidents, ont enregistré deux décès et 7 blessés qu’ils ont transférés vers l’Etablissement de proximité de santé publique (EPSP) de Remchi. De là,  quatre blessés ont été acheminés à bord d’ambulances vers le service des urgences du centre hospitalo-universitaire  (CHU) de Tlemcen car leur état a été jugé très sérieux.   Un entre eux  a succombé à ses blessures.  Pour l’instant, on ignore les véritables causes qui sont derrière ces accidents même s’il y a de fortes chances que l’excès de vitesse ou le dépassement dangereux en sont à l’origine. Les éléments de la gendarmerie de Bordj Arima, chef-lieu de commune, territorialement compétents mènent leur enquête pour délimiter les responsabilités et préciser les circonstances  exactes  qui ont provoqué la catastrophe et endeuillé des familles. Cet axe routier est connu pour son trafic dense vu qu’il relie le port de Ghazaouet à la ville de Tlemcen et à d’autres villes, mais aussi ses nombreux accidents, souvent meurtriers, entre autres à proximité de Boukiou. Si le non respect du code de la route est une cause importante, il en est une autre également essentielle : c’est la route elle-même qui n’est dotée que d’une seule voie dans chaque sens. Cela pousse certains chauffards qui sont tout le temps pressés, notamment des conducteurs de véhicules lourds et de véhicules utilisés pour le trafic de carburant, à transgresser les lois et tenter l’impossible pour passer, quitte à sacrifier d’autres automobilistes qui sont pris, malgré eux, dans l’engrenage de la mort.   

Razen
Mercredi 6 Juin 2012 - 11:16
Lu 452 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+