REFLEXION

3 MILLIARDS DE CTS POUR UNE IMPORTATION DE TOMATE CONCENTREE PERIMEE : Cinq ans de prison requis pour tentative de corruption à Alger

La corruption, ce fléau qui a toujours fait des ravages dans le pays pour n’épargner aucun secteur. L’argent sale est devenu une ambroisie pour les âmes impures qui agissent en toute répugnance et sans le moindre état d’âme.



3 MILLIARDS DE CTS POUR UNE IMPORTATION DE TOMATE CONCENTREE PERIMEE : Cinq  ans de prison requis pour tentative de corruption à Alger
Le tribunal correctionnel de Sidi M’hamed a eu à traiter avant –hier une affaire liée au délit de faux, et octroi de facilitations déméritées sans autorisation. Les principaux inculpés dans cette affaire est la directrice des services de contrôle des prix et répression des fraudes auprès du ministère de l’économie, la dénommée (D.KH), et un importateur le dénommé (B.A) en utilisant son pouvoir d’influence d’homme riche en vue d’inonder le marché national de produits alimentaire impropre à la consommation. Dans cette affaire, l’indélicat commerçant a obtenu illégalement une autorisation pour faire embarquer de la tomate concentrée impropre à la consommation, une marchandise importée de la Syrie qui est restée séquestrée au niveau du port d’Alger pendant 17 mois après avoir été soumise à un contrôle. Suite à cela, la marchandise a été déclarée impropre à la consommation. Devant cette état de fait, emporté par la hargne de ne pas sacrifier inutilement cette aubaine, l’indélicat commerçant se réfère au moyen le plus cruel, celui de la corruption pour aller proposer la bagatelle de 3 milliards de centimes à une responsable auprès de la direction du commerce en échange d’une autorisation permettant la délivrance de la marchandise. La genèse de cette affaire a germé lorsque l’inculpé (B.A) commerçant et importateur de son état, avait importé de la tomate concentrée de la Syrie avec un registre de commerce au nom d’une autre entreprise. Le mis en cause, voyant aucun issu de faire sortir sa marchandise, sans payer le prix fort brandit son sa malhonnêteté et dépose une requête auprès du ministère de l’économie inculpant la responsable (D.KH) de corruption. Mais la situation a pris désormais une autre tournure pour se renverser contre ce dernier qui s’est vu poursuivre en justice en compagnie de l’employée. Suite à ca, une enquête a été diligentée qui après deux années d’investigations, a permis d’aboutir à la conclusion de plusieurs délits à savoir le faux, et l’octroi illégal de facilitations nom méritoires. Le représentant du ministère public dans son réquisitoire a requis 5 ans de prison ferme assortie d’une amende de 560 milles Da. L’audience d’avant-hier a démontré la faille et la mauvaise gestion administrative liée plus particulièrement aux dossiers relatifs à l’import-export qui génère beaucoup de corruption pour l’introduction sur le territoire national de produits périssables à grand risques pour la santé des citoyens. Cette façon de malfaire, a poussé le président de l’audience à poser une question à l’inculpé (BA) qui a été appréhendé en date du 10 du mois en cours sur avis de recherche, « tu as évoqué dans ta requête l’anarchie qui y règne au niveau de l’administration, ne pense tu pas qu’il existe de plus anarchique, le fait de vouloir obtenir illégalement un document administratif à n’importe quel prix, pour faire rentrer une marchandise à risque pour la santé du citoyen, selon le rapport d’expertise. En réponse à la question posée par le magistrat, l’indélicat commerçant a tenter de fuir à ses responsabilités et faire comprendre au magistrat qu’il voulait se débarrasser de cette marchandise qui lui coutait la somme de 8 millions de centimes qu’il payait quotidiennement à l’administration de douane. Ce dernier a aussi voulu faire prouve de sa sincérité en expliquant que c’est lui qui avait mis en branle la plainte contre la responsable pour tentative de corruption.

Raffik
Mardi 19 Janvier 2010 - 10:30
Lu 343 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+