REFLEXION

2EME SESSION ORDINAIRE DE L’APW D’AIN-TEMOUCHENT : Les élus insistent sur l’hygiène et la protection de l’environnement

La 2ème session ordinaire et plénière de l’été de l’APW, s’est tenue à la salle des délibérations, présidée par le PAPW, en présence de Madame le wali, les directeurs des différents secteurs, les chefs des dairas, les présidents des APC, les élus, ainsi que les responsables des agences de soutien de l’emploi ANEM-ANSEJ- CNAC-ANGEM, les directeurs des sociétés nationales SONELGAZ- Algérienne des Eaux- les offices de l’assainissement, et les représentants de la presse radiophonique et écrite.



Il a été enregistré des interventions des élus qui ont déprécié la situation hygiénique et environnementale mettant en cause les responsables communaux qui, selon un élu, doivent prendre en charge ce problème alourdi par la présence des immondices, des déchets ménagers et des bestioles, des moustiques dans certains quartiers de nos villes aussi bien dans les tissus urbains que ruraux, nuisant à la santé publique et à l’environnement. Et qu’il s’avère nécessaire d’impliquer aussi bien les responsables concernés que les citoyens dans la propreté de nos villes. Il a été également soulevé la régularisation des dettes cumulées dans le cadre de la solidarité « Couffin du Ramadhan » des années précédentes demandées par les fournisseurs avoisinant une somme de plus d’un milliard et demi environ; et que les services concernés doivent s’en y acquitter. Signalons que selon le rapport de la commission des finances et des domaines présenté par le président fait état que le compte administratif de l’année 2010 d’un surplus de 435.556.103.44 dinars, soit un montant de recettes exécutées de l’ordre 2.222.670.658.64 dinars, et les finances exécutées de l’ordre 1.787.114.555.20 dinars. Le rapport fait ressortir également que la régression du surplus de la garde communale de 241.114.948.89 dinars, et celui du fonds de la jeunesse et des sports s’est régressé d’un montant de 16.929.712.62 dinars pour se concentrer d’une manière effective au sein du budget supplémentaire de l’année 2011 de l’ordre de 177.511.441.93 pour couvrir les frais de la gestion. En ce qui concerne le chapitre des équipements, poursuit l’orateur, le compte administratif a ressorti un surplus global d’une somme de 847.828.474.61 dinars dont il sera déduit un montant restant du programme en cours de réalisation de l’ordre de 743.564.203.37 dinars pour faire partie du budget supplémentaire, ainsi qu’un montant de 47.951.948.64 dinars du programme achevé rentrant dans le cadre des nouvelles recettes du budget supplémentaire de l’année 2011. Ce qui représente un taux de 2,80% du chapitre des équipements de l’année 2010. En ce qui concerne le projet du budget supplémentaire de l’année 2011, approuvé par les élus est d’un montant de l’ordre de 2.973.073.450.77 dinars, dont un montant de 1.784.154.464 dinars destiné au fonctionnement, et un autre montant de 1.188.918.985.90. L’on note dans le chapitre 950 relatif aux constructions et des équipements administratifs, une augmentation durant l’année 2011, d’une somme de 219.542.459.93 dinars, inspirées des recettes d’autofinancement de 168.590.511.29 dinars, des ventes aux enchères d’un montant de 3.000.000.00 dinars, celles du programme achevé d’un montant de 47.951.948.64 dinars. Rappelons que madame le wali a insisté que le budget de la wilaya concerne le financement des activités de la wilaya au plan financement des ressources humaines et chargés inhérentes à la gestion des différentes structures dépendant de la wilaya, quant aux autres secteurs, ceux-ci sont financés par les ministères de tutelle dans le cadre des projets sectoriels du développement(PSD), et que les services de la wilaya agissent en matière de financement dans le cadre des lois de la République régissant la gestion des fonds de l’Etat. Le dispositif de l’emploi a fait l’objet d’une attention particulière de la part des élus dont certains n’apprécient pas bien le taux de 10% de chômage à travers la wilaya, car ils estiment que ce taux ne reflète pas la réalité sur le terrain. Cependant, des réponses ont été données aux questions et préoccupations des élus par Madame le Wali, le Président de l’APW, et les directeurs des secteurs concernés pour convaincre les élus dans les différents domaines. Des recommandations ont été présentées par le rapporteur concernant les aides au profit des associations à caractères sportif, culturel, sanitaire et social d’un montant de 5.000.000.00 dinars.

B.Abdelgheffar
Mercredi 6 Juillet 2011 - 10:36
Lu 256 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+