REFLEXION

28 WILAYAS ET 7 WILAYAS DELEGUEES TOUCHEES PAR LE MOUVEMENT : Neuf walis limogés

Annoncé depuis des semaines, le mouvement dans le corps des walis rendu public, jeudi soir et qui a touché pas moins de 28 wilayas et sept wilayas déléguées n’a pas fait le bonheur de neuf walis qui ont été forcés de quitter la table.



Le dernier mouvement des walis, a vu la nomination de 35 nouveaux et heureux walis ,  mais également le limogeage de neuf (09) walis, dont ceux de Chlef, M. Benhassine Faouzi, de Tamanrasset,M. Belkacem Silmi, de Tébessa, M. Ali Bouguerra,de Djelfa, M.Benyoucef Aziz, de Jijel , M. Larbi Merzoug, de Médéa, M. Mostefa Layadi, de Souk-Ahras,M. Abdeghani Filali, de  Naâma  M. El Gazi Abdelhamid et d’ Aïn-Témouchent  ,M. Ahmed Touhami Hammou.
Selon certaines sources, ce dernier mouvement qui a touché 28 wilayas et 7 wilayas déléguées, entre dans la mise en application de la  stratégie du président Bouteflika qui vise  à instaurer  un nouveau type de management, des wilayas gérées par des walis ‘’management’’ des jeunes professionnels dans le domaine selon la spécificité de la wilaya, afin de booster le développement de la région. Beaucoup de jeunes walis nommés durant le dernier mouvement de 2015, et  qui n’ont pas fait l’école d’administration ont prouvé leurs capacités dans la gestion de leurs wilayas, la raison peut être qui aurait amené le gouvernement à changer de stratégie pour booster le développement agricole et touristique en proposant des cadres ‘’spécifiques’’ pour faire face à une situation de crise économique et financière et préparer ‘’l’indépendance de la gestion des wilayas’’ à une Algérie après pétrole. Le bilan catastrophique de certains walis est sans doute derrière leur limogeage. Ainsi, les nouveaux walis désignés jeudi dernier, devraient présenter des résultats clinquants en matière de cadence de développement local dans leurs wilayas respectives et aussi en termes de  communication avec les citoyens pour instaurer la confiance et assurer la paix sociale.  Rappelons que ce dernier  mouvement du 13 juillet dernier a touché 28 wilayas et 07 autres wilayas déléguées à savoir : Blida, Bouira, Tamanrasset, Tébessa, Tlemcen, Djelfa, Jijel, Saida, Skikda, Annaba, Constantine, Médéa, Mascara, Oran, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arreridj, El Tarf, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Mila, Naama, Aïn Témouchent et Relizane . Tandis que neuf walis ont été limogés, et plusieurs secrétaires généraux dont deux femmes ont été promues walis.

 

L.Ammar
Samedi 15 Juillet 2017 - 19:41
Lu 796 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-11-2017.pdf
3.42 Mo - 21/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+