REFLEXION

2200 sidéens marginalisés à Oran



La wilaya d’Oran enregistre le plus grand nombre de sidéens  à l’échelle nationale selon les membres de l’association « Sanabil Errahma » qui lors d’une  rencontre de sensibilisation organisée avant-hier  au Musée du  moudjahid à Oran, n’ont pas manqué de donner des orientations et des conseils de sensibilisation et de prévention surtout qui jouent un rôle très important dans la vie active des malades touchés par le virus HIV, d’ailleurs  durant la deuxième journée de sensibilisation et de prévention  contre la maladie du Sida , les organisateurs de cette rencontre ont  tracés tout un programme d’action dans ce domaine, un programme élaboré par les membres de cette association qui active depuis 2006 à ce jour. A cet effet, toute une série de communications allant de la définition de la pathologie à ses incidences psychologiques, un aspect qui sera abordé par Dr Tahraoui, psychologue à l'EPSP Es Sedikia qui planchera sur la réaction psychologique après l'annonce de la maladie ainsi que les questions liées à la stigmatisation et la discrimination dont fait l'objet les malades. D'autres spécialistes aborderont les aspects préventifs et notamment la transmission du VIH de la mère à l'enfant.  Rappelons que «Sanabil Errahma» est une association qui s'assigne comme objectif de venir en aide aux malades hospitalisés ainsi qu'aux nécessiteux, à travers une prise en charge partielle de certains examens médicaux, l'octroi de médicaments et l'assistance aux orphelins, entre autres. Il est aussi  à  signaler que toute la région ouest du pays compte un seul centre de dépistage de cette maladie du sida ainsi qu’un laboratoire d’analyse qui ne peut prendre en charge  dans de bonnes conditions  l’ensemble des malades de la région ouest qui compte plus de 2200 cas de sida.                    

Medjadji H
Mardi 17 Avril 2012 - 10:54
Lu 324 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+