REFLEXION

220 QX DE FER A BETON DETOURNE A ORAN : Six individus sous les verrous



220 QX DE FER A BETON DETOURNE A ORAN : Six individus sous les verrous
Les six individus, présentés dernièrement au parquet d’Oran, ont été placés sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur sous trois chefs d’inculpation, et pas des moindres : association de malfaiteurs, vol et abus de confiance. Des faits aussi lourds que le poids du produit volé, étant donné qu’il s’agit de pas moins de 220 quintaux de fer à béton, détournés par un homme qui n’a mérité toute la confiance placé en lui par le propriétaire. Tout a commencé la semaine dernière. L’affaire a démarré au port d’Oran où a été réceptionné le produit en question, lorsqu’un importateur s’est approché du dénommé C.A., pour lui demander de transporter 22 tonnes de fer à béton dans un dépôt situé à Boudouaou, dans la région d’Alger. S’étant mis d’accord sur le prix et le montant empoché, le transporteur a chargé la marchandise dans la semi-remorque mais n’a pas pris la route de la capitale, comme il devait le faire. Il a complètement changé de direction, pour rejoindre la localité de Sidi Bachir, où l’attendaient ses trois complices, dénommés B.B., D.M. et A.M. Le quatuor prit alors le chemin de Nedjma, ex-Chtaïbo, à la recherche d’un éventuel acheteur, qui ne serait pas trop regardant sur la provenance du chargement. Voyant le temps passer sans que la marchandise n’arrive à destination, l’importateur avait d’abord pensé à une panne de camion, à un accident… Mais rien de tout cela ne fut signalé. Il est allé faire part de ses inquiétudes à la police. Une enquête est rapidement ouverte qui débouchera très rapidement sur ce qu’on craignait. Les 22O quintaux de fers à béton n’ont jamais quitté la wilaya d’Oran. Le transporteur et ses complices y avaient trouvé preneurs identifiés comme étant les dénommés K.A. et K.F., deux frères qui s’étaient empressés de revendre la plus grande partie de la cargaison volée. Au moment où ils ont mis la main sur les frères receleurs, il ne restait, en effet, plus que quelque 25 quintaux, sur les 22 tonnes de fer à béton détournées. Tout ce beau monde a été présenté au parquet d’Oran qui les a écroués pour association de malfaiteurs, abus de confiance, vol et complicité.

L. Islam
Samedi 9 Octobre 2010 - 00:01
Lu 385 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+