REFLEXION

22 familles occupent illicitement des chalets du foyer pour enfants assistés à Oran

Selon le directeur du foyer pour enfants assistés (FPEA) d’Oran, 22 familles occupent des chalets de ce centre, ce qui rend le foyer déficitaire en matière d’hébergement d’enfants.



22 familles occupent illicitement des chalets du foyer pour enfants assistés à Oran
En effet, et selon notre même interlocuteur, il s’agit de 44 personnes, tous des enfants qui ont grandis dans ce foyer, ce qui met le directeur et les autorités dans une très mauvaise posture, et les obligent à ne pas renvoyer ces familles, qui ont vécu dans ce foyer depuis la nuit des temps. A cet effet, le wali d’Oran a effectué, le premier jour du mois sacré de Ramadhan dernier, une visite au centre pour enfants assistés, et a insisté à ce que le responsable de ce centre lui dresse une liste pour les demandeurs de logement, surtout les familles qui occupent illicitement les baraques du centre. Il est à signaler que ces familles ont manifesté, ces derniers jours, suite à ce problème de logement qui existe depuis déjà plus de 15 ans. D’après l’un des protestataires, les personnes adultes qui vivent dans ce foyer attendent leur quota de logement depuis 1994, quand un premier programme de 30 logements leur a été attribué, mais le directeur des actions sociales de la wilaya d’Oran, à cette époque là, l’a détourné pour une destination inconnue. Il aura fallu, pour eux, attendre l’année 2005, quand le wali Zoukh programmera un quota de 30 logements en leur faveur, mais là aussi, le quota a encore une fois été détourné. 06 ans après, c’est au tour du wali Abdelmalek Boudiaf de leur proposer un autre quota de logements sociaux. Pour cela, les protestataires demandent l’intervention illico presto du ministre de la solidarité nationale, M.Saïd Barket, pour leur régler ce problème de logement définitivement, afin que les familles puissent évacuer les lieux du centre pour enfants assistés. D’un autre côté, en ce qui concerne le budget attribué à ce centre pour enfants assistés, le directeur de ce dernier nous affirme qu’il n’est pas du tout suffisant, sachant que le ministère leur attribue, chaque année, un budget pour 60 personnes, pour un total de 150 personnes qui vivent dans ce centre, tout en comptant les 22 familles et personnes adultes qui vivent avec les enfants âgés entre 06 et 17 ans. Il est à signaler que ce foyer pour enfants assistés comprend les enfants âgés entre 06 et 17 ans, et qui sont divisés en trois catégories, à savoir les enfants scolarisés, les adolescents et les enfants handicapés, qui n’ont, tous les trois, aucune famille ni proches qui peuvent les prendre en charge.

A.Yzidi
Lundi 30 Janvier 2012 - 10:56
Lu 351 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+