REFLEXION

22 MORTS DANS DES INCIDENTS A GHARDAÏA EN 48H : Bouteflika convoque une réunion d'urgence

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a convoqué mercredi une réunion d'urgence consacrée à la situation prévalant dans la wilaya de Ghardaïa, a révélé l'APS de source proche de la présidence de la République.



Au total, 22 personnes ont succombé à leurs blessures durant les dernières 48 heures dans la wilaya de Ghardaïa. On déplore également des dizaines de blessés, dont sept (7) grièvement, dans les échauffourées enregistrées dans les régions de Guerrara, Berianne et Ghardaïa, a rapporté hier l’agence  APS, de sources locales et hospitalières. Le chef de l'Etat, qui a présidé cette réunion, à laquelle ont pris part le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'ANP, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, et le ministre d'Etat, directeur de cabinet à la présidence de la République, Ahmed Ouyahia, a examiné la situation dans cette wilaya. Quinze (15) personnes blessées dans des échauffourées entre groupes de jeunes enregistrées dans les régions de Guerrara et la vallée du M’zab dans la nuit de mardi à mercredi, ont succombé à leurs blessures, selon l’APS. Quatorze (14) blessés ont succombé à leurs blessures par des projectiles dans la localité de Guerrara (120 km au nord-est du chef lieu de wilaya), tandis que la quinzième victime a été mortellement blessée à Ghardaïa par un jet de pierre au niveau du crâne, a-t-on ajouté de mêmes sources. Au total, 22 personnes ont succombé à leurs blessures durant les dernières 48 heures. On déplore également des dizaines de blessés, dont sept (7) grièvement, dans les échauffourées enregistrées dans les régions de Guerrara, Berianne et Ghardaïa. Ces affrontements ont été émaillés par des incendies et des actes de vandalisme contre des habitations, des locaux commerciaux, des véhicules de particuliers et des palmeraies, le mobilier urbain ainsi que des édifices publics. Un imposant dispositif sécuritaire a été mobilisé sur les lieux, appuyé par les éléments anti-émeutes de la Gendarmerie nationale pour mettre un terme à ces affrontements qui se poursuivent ce mercredi, a-t-on constaté. Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, s'est rendu mercredi matin à Ghardaïa pour s'enquérir de la situation, suite aux événements qui se déroulent dans la région. Des notables locaux de différentes composantes de la société Ghardaouie ont appelé les habitants à la "vigilance et à la sagesse" pour éviter ces affrontements qui, déplorent-ils, ''nuisent à la réputation de la région et ternissent son image''.

Ismain
Mercredi 8 Juillet 2015 - 18:54
Lu 455 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+