REFLEXION

20MOSTAGANEM : 5 sympathisants de Daech arrêtés à Sidi Ali

Dans le cadre de leur enquête sur les cellules dormantes de l’organisation terroriste Daech, les services de sécurité ont réussi hier à démanteler une cellule de soutien à Daech à Sidi Ali dans la wilaya de Mostaganem.



En effet, suivant les traces des réseaux terroristes en Algérie, les services de sécurité ont découvert l’existence d’une cellule dormante à Sidi Ali, qui utilisait l’internet et notamment les réseaux sociaux pour communiquer et recruter de nouveaux éléments pour éventuellement commettre des actes criminels sur le territoire national ou ailleurs.  Cette opération des services de sécurité intervient deux semaines après le démantèlement à Mostaganem d’un réseau international de soutien aux terroristes appartenant à l’organisation terroriste Daesh en Syrie.  Le réseau terroriste, selon des sources, était composé de 24 individus qui activaient à travers le territoire national, Ouest-Centre et Est, dont un candidat Kamikaze. Ils planifiaient selon toute vraisemblance des attaques en Syrie avec 10 autres jeunes recrus qui étaient sur le point de quitter le territoire algérien pour rejoindre Daesh en Syrie via Mostaganem. Les 24 membres de ce réseau qui s’apprêtaient à commettre des actions sur le territoire Syrien, ont été arrêtés à Mostaganem et placés sous mandat de dépôt et conduits vers la prison d’El Harrach à Alger. Notons que les jeunes recrus sont issus des quartiers populaires de Mostaganem, cité El Arsa, Mouchté, Mont plaisir, Houria et Tigditt. Les membres de cette "cellule terroriste" auraient prêté allégeance au groupe État islamique (EI) en Syrie et étaient éparpillés dans de nombreuses villes d’Algérie sous la forme d’une cellule dormante, mais la vigilance des institutions militaires de l’ANP et les différents services de sécurité ont mis en échec leur plan diabolique de recruter de jeunes algériens pour le compte de l’organisation de Daesh.  Rappelons que le ministre des affaires religieuses, Mohamed Aissa avait averti que les réseaux sociaux sont devenus un moyen utilisé par Daech pour recruter des jeunes, et il a même annoncé que près de 100 Algériens ont rejoint Daech, un chiffre minime, selon le ministre  par rapport aux pays voisins, mais il est utile de sensibiliser les jeunes contre les dangers des réseaux sociaux, manipulés, par les organisations terroristes.

Riad
Mardi 10 Janvier 2017 - 20:05
Lu 413 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-10-2017.pdf
3.51 Mo - 21/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+