REFLEXION

2 morts et un blessé dans deux accidents de la route à Oran



Les chemins et routes de la wilaya d’Oran ont été, dans la journée du samedi, à l’origine du décès de 02 personnes, et des blessures à une autre, apprend-on de sources officielles relevant de la protection civile, et des urgences médicochirurgicales, relevant du centre hospitalo-universitaire d’Oran (UMC du CHUO). En effet, et d’après nos sources des pompiers, le premier drame est survenu vers les coups de 1h30 du  matin, au niveau de l’autoroute Est-Ouest, à hauteur de la commune d’El Kerma, près du marché de gros des fruits et légumes. Il s’agit d’un homme, non identifié, qui a été violemment fauché par plusieurs voitures, en essayant de traverser la route. Les voitures, qui roulaient à grande vitesse, n’ont pas vu la victime traverser la route, et c’est le drame, une fois que le malheureux a été renversé par la première automobile. « Les véhicules ont jonglé avec la victime, car à chaque fois où il voulait toucher le sol, il est fauché de nouveau par une nouvelle voiture » nous précisera notre source, d’après les propos recueillis de chez les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale. Sitôt alertés, les sapeurs pompiers se sont dépêchés sur les lieux du drame, et n’ont pu, malheureusement, que constater la mort de l’inconnu. Sa dépouille a été acheminée vers la morgue de l’EHU, et une enquête a été ouverte. Par ailleurs, et  concernant   le  second sinistre, il a eu lieu vers les coups de 18h30, à hauteur de l’usine de Coca Cola, à l’entrée de la commune d’Oued Tlélat. Il s’agit du dérapage d’un véhicule de marque Renault Clio, avec à son bord un père, le dénommé D.Dj.A., âgé de 55 ans, et son fils D.Dj.A., âgé de 19 ans, qui étaient en route vers leur domicile. Mais le destin a décidé que le fils rende l’âme dans cet accident de la route. Après que le véhicule ait dérapé, il se renversera, faisant plusieurs tonneaux, avant de se retrouver sur le toit. Sitôt alertés par des citoyens, les pompiers de l’unité d’Oued Tlélat se dépêcheront sur les lieux du drame, et dégageront les deux victimes du véhicule, à l’aide du matériel de désincarcération. Le père s’en est sorti avec quelques légères blessures, alors que le fils a été gravement touché à la tête. Souffrant d’un dangereux traumatisme crânien, le jeune homme sera directement évacué vers les UMC du CHUO, dans un état très critique. Il subira une intervention chirurgicale urgente, et sera, par la suite, transféré au service de la ranimation, où il succombera à ses blessures. Sa dépouille a été déposée au niveau de la morgue de l’EHU, et une enquête a été ouverte par les services de la gendarmerie nationale du chef lieu.          

A.Yzidi
Dimanche 5 Août 2012 - 23:55
Lu 253 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+