REFLEXION

2 morts et 12 blessés à cause d’une femme à Oran

BAGARRE AUX SABRES ENTRE 2 GANGS A PLANTEURS

Une grande bagarre a éclaté, en début de la matinée d’avant-hier, entre deux gangs de malfaiteurs, au niveau du quartier des Planteurs, à l’aide d’armes blanches, causant le décès de deux personnes et les blessures à 12 personnes, apprend-on de sources hospitalières.



En effet, il était environ 3h du matin, quand une altercation éclata entre deux jeunes hommes, des repris de justice, selon nos sources, qui sont, tous deux, allés chercher du renfort, et pas n’importe lequel. Le quartier a été bouclé par les malfaiteurs, qui ont interdit la circulation avec leurs armes blanches et leur déchainement. Les coups ont commencé à partir à gauche et  à droite, sans que personne n’arrive à stopper les 14 malfrats. Une fois les deux gangs blessés, la bagarre a été interrompue, et les particuliers, ainsi que les ambulanciers du SAMU, ont entamé les évacuations vers les urgences médicochirurgicales, relevant du centre hospitalo-universitaire d’Oran (UMC du CHUO), dont deux dans un  très grave état. Les deux malchanceux ont été directement admis au bloc opératoire, où ils ont subi des interventions chirurgicales urgentes, avant d’être transférés vers le service de la réanimation, au moment où les 12 autres ont reçu les soins nécessaires, et interpellés par les services compétents. Dans la nuit de cette même journée de lundi, les deux, qui ont été, grièvement, touchés, ont rendu l’âme. Il s’agit des dénommés Gu.M et R.S., âgés respectivement de 24 et 29 ans, dont leurs dépouilles ont été acheminées vers la morgue de l’EHU. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité afin d’appréhender les auteurs de ces deux meurtres. Il est à signaler que cette bagarre a éclaté pour une histoire de filles, sachant que Gu.M  commença à fréquenter la petite amie d’un membre du gang de R.S., ce qui a mis ce dernier hors de lui. Voulant avoir des explications, Gu.M n’a rien voulu comprendre, d’après les propos recueillis  par les enquêteurs. « Et c’est ce qui a provoqué l’altercation » nous précisera notre source sécuritaire. L’affaire suit son cours, afin d’éclaircir l’obscurité de cette affaire.  

A.Yzidi
Mercredi 15 Août 2012 - 02:10
Lu 3950 fois
Oran
               Partager Partager


1.Posté par Chahid le 15/08/2012 02:57 (depuis mobile)
Je croi que la société a Ca part de respenssabilite dans cette affaire ,et plus spécialement les parents. Anoter aussi que travail proximité est souvent absent dans c'est cartiers deffavorises, en peut s'amuser dsces Cartier pour vu qu'il a pas de!

2.Posté par Chahid le 15/08/2012 02:57 (depuis mobile)
Je croi que la société a Ca part de respenssabilite dans cette affaire ,et plus spécialement les parents. Anoter aussi que travail proximité est souvent absent dans c''est cartiers deffavorises, en peut s''amuser dsces Cartier pour vu qu''il a pas de!

3.Posté par bederry le 15/08/2012 04:06
Chadli El Mekki disait "Boumediene craint le peuple plus que le bon Dieu" - qui est chadli el mekki ?

4.Posté par Lilou le 15/08/2012 11:42
Des gangs ????? Comme en Europe ou les Etats-unis ????? Mais c'est quoi ce délire ?????

C'est les signes de la fin du monde , que DIEU nous préserve, amin

5.Posté par amedib le 15/08/2012 18:29
Il est temps que que la prison redevienne "Prison" pour les parents inaptent à l'education de leur progeneture ,que l'ecole redevient "Ecole" pour ces jeunes generations victimes d'une assistance exagérée ,voire meme instinctive et primaire, où les principes fondamentaux de base sont absents ou bafoués.........
Notre Société Algerienne ne cesse de se disloquer au profit des principes humanitaires qui n'ont jamais et ne seront jamais les Notres. Pourquoi accepter donc cet egarement de nos enfants?
Il est grand temps que les maitres remettent de l'ordre et se faire distinguer "Maitre"

6.Posté par Atmane le 15/08/2012 19:05
Les Algériens démontrent par ces comportements de bêtes féroces qu'ils sont tout simplement pas intélligents , ils n'ont rien dans la caboche/ils ne raisonnent pas , il y en marre de ces vermines laissons les s'entretuer .

7.Posté par Saxo le 16/08/2012 01:45
Tout çà est le fruit de l'injustice du pouvoir dans notre société. Lorsque des motocyclistes honnêtes et en règles se font arrêter et voient leurs motos mises injustement en fourrière et se font infliger de
lourdes amendes , il n'y a qu'un pas pour devenir un ennemi social. Tout cela parce que des bandits
utilisent des motos pour faire des agressions alors c'est les pauvres honnêtes gens qui payent la
sauce. Quelle incompétence de ces autorités irresponsables !

8.Posté par husky le 16/08/2012 04:18
tout ça pour une histoire de cull, dans un pays musulman
yaki hayawanat
depuis quand les hommes meurent pour une per de fesse ?

9.Posté par hamoui le 16/08/2012 05:07 (depuis mobile)
Voila se que récolte les chansons du rai 2nos jour un chanteur nadrab bel mous une autre njiblah jadarmia comment voulez vous que la jeunesse ne sera pourri 2ga ce bats pour une fille lors 2ce mois sacré honte a eux

10.Posté par amar le 17/08/2012 15:51
Vous seriez surpris l'influence qu'ont les médias fornicateurs (hollywood, france,...) en particulier en Algérie. Le phénomène prend des proportions alarmantes. Ce n'est pas un problème de pauvreté mais de dépravation galopante.

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+