REFLEXION

1ERE SESSION DE L’APW D’AIN TEMOUCHENT : Un débat houleux provoque le report de la session

Après l’installation du bureau de la 1ère session de l’assemblée populaire de la wilaya (APW) d’Ain-Temouchent par le Président de la nouvelle APW, issue du scrutin du 29 novembre 2012, M. Belgheras Ahmed, président de l’APW du Parti du Rassemblement National Démocratique (RND) a déclaré, en présence de Mme le wali, que durant les 1825 jours du mandat de l’APW 2012/2017, l’APW ne ménagera aucun effort tendant à la continuité du développement que connait la wilaya dans les différents secteurs.



1ERE SESSION DE L’APW D’AIN TEMOUCHENT : Un débat houleux provoque le report de la session
Ce dernier a ajouté que l’APW et la wilaya sont un corps unique et indivisible pour l’intérêt général de la wilaya et les citoyens en général, et qu’il fait de tout son mieux pour l’instauration d’un climat durable de fraternité, de coopération, et de collaboration entre l’administration et l’APW. Cette première session s’inscrit en conformité de la loi n°12/607 du 21 février 2012, portant le code de la wilaya, notamment son article 62 qui donne droit au Président de l’APW de choisir ses vice-présidents, et ce choix soit soumis à l’approbation des membres de l’APW avec une majorité absolue, comme d’ailleurs le stipule la loi. Cependant, au cours de travaux, les points de l’ordre du jour notamment la désignation des 02 vices présidents,  n’ont reçu, que 17 voix sur les 39 que compte l’APW, ce qui a été automatiquement désapprouvé, en conformité des lois notamment les dispositions du code de la wilaya, par le Président de l’APW. Ces mêmes voix ont été exprimées également pour la désignation des présidents et des membres des 09 commissions de l’APW, et que ce point a connu le même sort de la désapprobation. Cependant sur ce point, un représentant du parti FLN est intervenu en exprimant ses interrogations tout en déclarant et remarquant qu’il faut tout d’abord se prononcer sur l’approbation de l’ordre du jour, tout en dépréciant ouvertement la composante des vice-présidents de l’APW et celles des 09 commissions, qui, selon lui, ceci est anormal du fait que son parti FLN a reçu 13 sièges et a remporté le plus grand nombre de sièges de l’APW, alors qu’il n’a bénéficié d’aucun poste de vice-président, et que des partis n’ont reçu qu’un nombre minime de sièges, soit 05, ils se trouvent présentés  à la tête des commissions, tout en menaçant qu’ils boycotteraient cette session par les voies légales, et que les membres du FLN n’ont aucune intention de nuire à la crédibilité de l’APW ou à son président, tout en déclarant qu’ils sont disponibles pour travailler en commun dans l’intérêt général des citoyens et de la wilaya. Les mêmes résultats de voix ont écarté également l’approbation du règlement intérieur de l’APW. Et malgré une pause de 05 minutes décidée par le président de l’APW, la situation du débat houleux n’a pas changé. Ce qui a contraint le président de l’APW à reporter la session tout en invitant les présidents des groupes des partis politiques de l’APW à une réunion pour débattre de nouveau et en commun accord les points de l’ordre du jour de la session notamment le règlement intérieur de l’APW, la désignation des vice-présidents et des 09 commissions composant cette nouvelle APW qui ont été les points brulants débattus par les membres .                         

B.Abdelgheffar
Jeudi 27 Décembre 2012 - 00:00
Lu 416 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+