REFLEXION

19 MORTS ET 26 BLESSES DANS L’ASSAUT ISRAELIEN CONTRE LA FLOTTILLE DE LA PAIX POUR GAZA : Des députés et journalistes algériens pris en otage par les sionistes

L’armée israélienne a pris d’assaut lundi matin les bateaux transportant de l’aide humanitaire à destination de la bande de Gaza.



19 MORTS ET 26 BLESSES DANS L’ASSAUT ISRAELIEN CONTRE LA FLOTTILLE DE LA PAIX POUR GAZA : Des députés et journalistes algériens pris en otage par les sionistes
Selon la télévision israélienne, l’attaque a fait 19 morts et 26 blessés dont les nationalités n’étaient pas encore connues avec précision lundi matin. Mais la majorité des victimes serait turque.La flottille est composée de six bateaux dont un algérien. Ils entendaient livrer 10.000 tonnes d'aide humanitaire aux 1,5 million de Ghazaouis en brisant l'embargo naval mis en place par Israël le long du territoire palestinien. Plusieurs pays ont dénoncé cette attaque et l’autorité palestinienne a décrété trois jours de deuil national. Les ambassadeurs d'Israël en Espagne, en Grèce et en Turquie ont été convoqués par les gouvernements de ces pays en guise de protestation.

Les 32 algériens seraient sains et saufs

L’attaque de l’armée israélienne contre la flottille de la paix a été menée essentiellement contre le bateau turc Navi Marmara. L'essentiel des victimes -19 morts et 26 blessés, selon la télévision israélienne- serait des ressortissants turcs qui étaient à bord de ce bateau. Selon le commandant israélien de l'opération, les cinq autres bateaux de la flottille n'ont pas enregistré de victimes. Un bateau algérien fait partie de la flottille de la paix. Il compte 32 personnes dont 5 femmes. Actuellement, les six bateaux de la flottille se dirigent vers le port militaire d'Ashdod, au sud d'Israël. Leur cargaison devait être examinée avant d'être éventuellement acheminée par voie terrestre vers Gaza, selon l’armée israélienne. Aucune information n’est disponible concernant le sort qui sera réservé aux membres des différentes délégations.

Censure israélienne sur le nombre des morts et blessés

La radio publique israélienne a annoncé ce matin que la censure militaire avait interdit la diffusion de toute information sur les morts et les blessés transférés vers des hôpitaux en Israël à la suite de l'abordage de la flottille en route vers Gaza. La radio a fait état du transfert de blessés vers au moins un hôpital israélien sans donner d'autres précisions. Plusieurs établissements hospitaliers ont reçu ordre des autorités de se préparer à recevoir des blessés.

L'assaut israélien contre la flottille provoque un tollé

Des commandos de la marine israélienne ont pris d'assaut une flottille transportant de l'aide humanitaire à destination de la bande de Gaza, faisant plus de dix morts dans les rangs des militants et menaçant Israël d'une crise diplomatique d'ampleur. Les six navires de la flottille arraisonnée ont été dirigés vers le port israélien d'Ashdod. Les informations sur l'assaut sont rares, du fait de la censure militaire israélienne et du brouillage des ondes.Les Israéliens affirment que les commandos se sont heurtés à une vive résistance de membres de la flottille, dont certains étaient armés de couteaux. Au moins quatre soldats israéliens ont été blessés.Les six bateaux de la flottille, qui avaient appareillé dimanche soir de Chypre, entendaient livrer 10.000 tonnes d'aide humanitaire aux 1,5 million de Gazaouis en brisant l'embargo naval mis en place par Israël le long du territoire palestinien.Mark Regev, porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a assuré que l'Etat juif n'avait pas voulu une confrontation violente.Le Premier ministre était à Ottawa au moment des événements et, selon des membres de son entourage, il envisagerait d'annuler sa rencontre avec Barack Obama prévue mardi à la Maison blanche pour rentrer prématurément en Israël.Les forces israéliennes ont été mises en état d'alerte sur les frontières avec la bande de Gaza, la Syrie et le Liban, de même qu'autour de Jérusalem, en Cisjordanie et dans le nord d'Israël, où vit une bonne partie de la population arabe israélienne.L'affaire, qui a soulevé un tollé dans nombre de capitales, y compris dans des pays alliés d'Israël, ravive de profondes tensions et risque de remettre en cause les pourparlers indirects entamés voici trois semaines entre Palestiniens et Israéliens.

La Ligue arabe appelle à une réunion urgente

La Ligue arabe a condamné lundi "avec fermeté" le massacre perpétré par l'armée israélienne contre la "Flottille de la Liberté" et appelé à une réunion urgente mardi au Caire. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a appelé à une réunion urgente, mardi au Caire, du conseil de la Ligue arabe suite au massacre perpétré par les forces d'occupation israéliennes contre cette flottille humanitaire internationale, a indiqué un communiqué de la Ligue arabe. La Ligue arabe a appelé la communauté internationale et ses institutions à réagir immédiatement pour prendre des mesures coercitives contre Israël qui pratique toutes les formes de terrorisme et de piraterie.

Ankara met en garde Israël et convoque son ambassadeur

La Turquie a convoqué l'ambassadeur israélien à Ankara, selon un diplomate turc, après l'agression israélienne contre la «Flottille de la liberté», dont des bateaux turcs. «L'ambassadeur (Gabby Levy) a été convoqué au ministère des Affaires étrangères. Nous allons transmettre notre réaction dans les termes les plus fermes», a déclaré à l'AFP ce diplomate, qui a requis l'anonymat. Ankara a, par ailleurs, mis en garde Israël des «conséquences irréparables» sur les relations bilatérales. Nous condamnons fortement ces pratiques inhumaines d'Israël», a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. «Cet incident déplorable, qui a eu lieu en pleine mer et constitue une violation claire de la loi internationale, peut entraîner des conséquences irréparables sur nos relations bilatérales», ajoute le communiqué.

Le Hamas appelle au «soulèvement» devant les ambassades israéliennes

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a appelé ce matin les Arabes et les musulmans à un «soulèvement» devant les ambassades d'Israël après le raid meurtrier de commandos israéliens contre la flottille internationale en route vers Gaza. «Nous appelons tous les Arabes et les musulmans à se soulever devant les ambassades sionistes dans le monde entier», a déclaré un porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abou Zouhri. De son côté, le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a dénoncé une «attaque barbare» contre la flottille internationale dans un communiqué. M. Haniyeh a exhorté les Nations unies à protéger les militants pro-palestiniens à bord de la flottille.

Deuil en Palestine

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a condamné le raid meurtrier israélien, le qualifiant de «massacre», et a décrété trois jours de deuil dans les territoires palestiniens. «Nous considérons qu'il s'agit d'un massacre que nous condamnons», a indiqué M. Abbas dans une déclaration à la télévision palestinienne. «Nous prendrons des décisions difficiles ce soir», a-t-il affirmé. Une réunion de la direction palestinienne sur cette question est prévue ce lundi à 18h locales (15h GMT), a-t-on précisé de source officielle palestinienne à Ramallah (Cisjordanie).

Des députés et journalistes algériens pris en otage par les sionistes

Selon un de nos confrères journaliste dans les territoires de 1948(Palestine occupée) au moins dix personnalités algériennes au rang de député serait emprisonné par les troupes sionistes, ainsi que des journalistes et correspondants. Le Ministère des Affaires Etrangères sur recommandation du Président Bouteflika a entamé les procédures légales auprès des institutions internationales et celles de ONU, dont le secrétaire général interpellé cette fois ci énergiquement pour agir de la sorte de condamner l’Etat sioniste pour son terrorisme international et a appelé à garantir la sécurité des ressortissants Algériens. Notre confrère à Assdoud n’a pas eu d’information d’atteinte physique aux participants Algériens. Il a parlé d’une blessure légère dont est victime une personne probablement algérienne disait t-il. Vers 18 heures (heure Palestinienne les communications ont étaient interrumpues, même les satellitaires. ‘’Israël’’ criminel de guerre et de paix, doit payer ses crimes, déjà des hommes d’affaires arabes, ont proposés une grosse somme en million de dollars pour ceux ou celui qui exécutera Netanyahu et Barak, jugés de crime contre l’humanité. Cette somme d’argent sera versée à la famille de tout Fidaï qui exécute la sentence. Ibn Khaldoun

. .
Mardi 1 Juin 2010 - 09:41
Lu 448 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+