REFLEXION

18 et 12 ans de réclusion criminelle pour les assassins du camerounais à Mascara

La Cour criminelle de Mascara a siégé ce dimanche en première audience de la session ordinaire pour traiter l’affaire d’homicide volontaire commis sur un camerounais.



Les faits de cette affaire remontent au  1er du mois d’Août 2011, quand les deux frères K.O et K.M avec la complicité de B.F l’épouse de ce dernier ont assassiné un camerounais le dénommé Cedibe Mali a Takhmaret dans leur domicile puis le jeter à proximité du village de Froha dans la Wilaya de Mascara. Ce crime est survenu suite à une escroquerie dont a été victime K.M et pour laquelle il a déboursé une somme importante d’argent. Mohamed qui était de passage dans la ville d’Oran au mois de juillet 2O1O rencontre l’Africain dans un café à Mdina Djedida,  qui lui promis la vente d’un matériel sophistiqué pour la fabrication de billet de banque, il lui retire une somme importante d’argent sans  que le matériel ne soit livré, la victime fait plusieurs déplacements entre Takhmaret et Oran cherchant un moyen pour récupérer son argent mais sans résultat, voyant que les choses tournent mal, la victime invite l’escroc à Mascara  pour régler le problème à l’amiable, puis il l’invite chez lui à Takhmaret, là avec l’aide de son frère Oukacha, Mohamed séquestra son invité puis contacta ses complices à Oran et leur fait savoir qu’il ne le relâche qu’une fois l’argent remboursé. Mohamed fut à son tour invité à Oran par les amis de sa victime, celui-ci méfiant, arrêta son véhicule à petit lac pour se rendre en taxi à la gare routière pour guetter ses acolytes et comme il voyait que la situation n’était pas claire, il retourne chez lui pour exécuter son programme machiavélique, il ordonne à la femme de son frère de rentrer dans la cuisine et ne plus sortir, puis il amena sa victime dans la maison de son frère et lui assène un coup avec une arme blanche au cœur, puis un coup à la jambe, un autre au bras, avec les mains et les pieds ligotés, ils le mettent dans un sac en plastique ensuite dans la malle du véhicule de marque ATOS et l’embarque loin pour le jeter à proximité de la ville de Froha en bordure de la RN 6 , le 1er Août 2O11, les éléments de la protection civil sont avisés qu’un cadavre se trouve sur la RN 6, les services de la Gendarmerie Nationale se déplacent sur les lieux, ou il découvrent le corps de la victime, après la fouille, il découvre sur elle un passeport et deux puces, une enquête fut déclenchée avant qu’une communication venant de la sœur de la femme de Cidebe donnant le numéro d’une puce que la victime avait l’habitude  d’utiliser pour  contacter l’accusé, l’enquête suit son cour pour arriver à l’accusé qui nie en premier lieu connaître cette personne, mais plus tard il avoua qu’il a été victime de celui-ci qui lui a soutiré une importante somme d’argent. Durant l’audience l’accusé et son frère nient avoir tuer Cidebe, mais le réquisitoire du représentant du ministère public fait le récit de ce drame avec des preuves à l’appui ce qui lui permet de requiert à l’encontre de l’accusé principal K.M la perpétuité, K.O 20 ans de prison ferme et 3 ans de prison avec sursis et 2O.OOO DA d’amende à l’encontre de B.F. Après délibération, la cour condamne l’accusé principal K.M à 18 ans de réclusion criminelle, K.O à 12 ans de réclusion criminelle et l’acquittement de la femme B.F.    

B.Boufaden
Mardi 5 Juin 2012 - 10:54
Lu 416 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+