REFLEXION

176 morts et 4896 blessés dans 4218 accidents de la route en 2011 à l’Ouest du pays

ORAN EN POLE POSITION AVEC 42 DECES



176 morts et 4896 blessés dans 4218 accidents de la route en 2011 à l’Ouest du pays
Selon un décompte effectué par les éléments des 12 sûretés des wilayas relevant de l’Inspection Régionale de la Police de l’Ouest (IRPO), les chemins et routes nationales de cette région du pays ont été, durant l’année 2011, à l’origine de 4218 accidents de la circulation, qui ont fait 176 morts et 4896 blessés. En effet, et selon le responsable de la voie publique qui a présenté ce bilan, il s’agit là de chiffres effrayants, qui ne cessent d’enregistrer une hausse impressionnante, vue que le nombre des personnes décédées dans les accidents de la circulation ne veut pas se réduire. Par ailleurs, et comme nous l’avions imaginé, la capitale de l’Ouest, Oran, est sur le haut du podium, avec 42 morts et 787 blessés. D’un autre côté, et toujours durant la même période, les services de police ont enregistré 8660 délits reliés au code de la route, 2394 délits de coordination, 2436 mises en fourrières, 8010 arrestations et 12512 retraits de permis de conduire, pour différents délits du code de la route. On retrouve toujours Oran en première position. Les agents de l’ordre public ont, durant l’année dernière, dressé 75780 amendes forfaitaires, dont 64063 qui ont été payées et 11717 en instance.
Ain Témouchent, fief de la criminalité durant la saison estivale
Sur un autre registre, et dans le cadre du renforcement du dispositif sécuritaire durant la saison estivale, la police de la région Ouest applique, depuis un certain temps, un plan appelé « Le Plan Bleu », qui sert à réduire de plus le taux de criminalité dans les plages, surtout au niveau des trois wilayas les plus visitées durant l’été, à savoir Oran, Tlemcen et Ain Témouchent. Pour cela, les services de police ont renforcé leur effectif en installant plusieurs postes de police dans les plus grandes plages de ces wilayas. Ils ont, cependant, enregistré 728 interventions, dont 126 à Oran, 173 à Tlemcen et 429 dans la wilaya de Témouchent. Ils ont, par la même occasion, enregistré 115 différents délits et crimes qui ont conduit à l’arrestation de 109 personnes, tout en lançant 98 poursuites judiciaires. Il est à signaler que c’est la wilaya d’Aïn Témouchent qui est sur le haut du podium en ce qui concerne la criminalité durant la saison estivale. 66 blessés, dont 25 policiers à cause de la violence dans les stades En outre, et dans le cadre de la lutte contre la violence dans les stades, ce phénomène ne cesse de prendre de plus en plus de l’ampleur, au moment où le sport est sensé être la discipline la plus sévère, et qui aide à combattre ce genre de comportement. Le « Fair Play » n’existe pratiquement plus dans notre pays. Et comme preuve, les services de police des 12 wilayas de l’Ouest ont enregistré, durant l’année 2011, 25 interventions dans les stades, soit à l’intérieur ou à l’extérieur des stades, dont 05 à Oran et 05 à Saïda. 19 personnes, dont 08 mineurs, ont été appréhendées par les services de police déployés dans les stades, dont la plupart au niveau de l’unique intervention dans la wilaya de Tlemcen, sachant que le nombre des personnes arrêtées durant cette journée du match WAT-MCO de la saison dernière a atteint les 10 personnes, dont 08 mineurs, au côté de 09 autres arrestations au niveau de la wilaya de Tiaret. 06 personnes ont été présentées à Tlemcen. D’un autre côté, la violence dans les stades a été à l’origine des blessures de 66 individus, dont 25 policiers, et à la dégradation de 12 véhicules, nous affirmera notre même interlocuteur.      
                                         

A.Yzidi
Lundi 5 Mars 2012 - 11:19
Lu 239 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+