REFLEXION

17 MAI JOURNEE MONDIALE DES TELECOMMUNICATIONS : « Mieux vivre dans la ville grâce aux TIC »

Le 17 mai marque l'anniversaire de la signature de la première convention télégraphique internationale et de la création de l'Union internationale des télécommunications, depuis 1969, la journée mondiale des télécommunications est célébrée à cette date.



17 MAI JOURNEE MONDIALE DES TELECOMMUNICATIONS : « Mieux vivre dans la ville grâce aux TIC »
De la naissance du télégraphe aux communications par satellite et à l'Internet, en passant par la radiodiffusion sonore et télévisuelle, les travaux de l'Union ont contribué à tirer parti des potentialités scientifiques et technologiques pour répondre à un besoin fondamental de l'homme, celui de communiquer. Cette année, pour célébrer la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information, le Conseil de l'UIT a choisi le thème: " Mieux vivre dans la ville grâce aux technologies de l'information et de la communication (TIC) ". Le thème de cette année a pour objet celui de l'Exposition universelle, "Mieux vivre dans la ville", qui représente le souhait commun à toutes les personnes d'améliorer les conditions de vie dans les villes de demain. La Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information a pour but de sensibiliser l'opinion aux perspectives qu'ouvre l'utilisation de l'Internet et des technologies de l'information et de la communication dans les domaines économique et social, ainsi qu'aux façons de réduire la fracture numérique. Cette année l'UIT a lancé un appel à toutes les parties prenantes (décideurs, régulateurs, opérateurs et entreprises) à promouvoir l'adoption de politiques et de stratégies qui protégeront les enfants dans le cyberespace et les encourageront à avoir accès en toute sécurité aux ressources en ligne. Il y a dix ans, on comptait dans le monde à peine 182 millions d'internautes, dont presque tous vivaient dans les pays développés. Au début 2009, ce nombre était passé à 1,5 milliard, avec plus de 600 millions d'utilisateurs en Asie, 130 millions en Amérique latine, et 50 millions en Afrique, l'Internet est une ressource planétaire qui ne cesse de se développer, ce qui accroît considérablement les dangers en ligne, en particulier ceux auxquels sont exposés les enfants. A l’instar des autres pays, l’Algérie célèbre aujourd’hui la Journée mondiale des télécommunications afin de créer un climat de confiance dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, et mettre les systèmes et les infrastructures essentiels à l’abri des attaques des « cybercriminels » afin de sécuriser au mieux les échanges et les pactes effectués en ligne. L’Algérie doit faire le point sur les progrès réalisés dans le domaine de la l’information et de la communication pour faciliter l’accès au savoir et à la connaissance et moderniser l’administration, les hommes de communication sont appelés à assumer dans un contexte caractérisé par l'accroissement des nouvelles technologies, lequel constitue un nouvel environnement et une nouvelle culture. Une réforme profonde du secteur de la poste et des technologies de l’information et de la communication depuis 2000 qui s’est traduite par l’accroissement du réseau téléphonique (fixe et mobile) qui est passée de 5,28 % en 2000 à 54% actuellement, classant l’Algérie en pole position dans le Maghreb, alors que les perspectives prévoient 83 % en 2010. Concernant l’utilisation de l’internet à haut débit, le nombre d’accès ADSL a atteint 200 000 en 2005 alors qu’en 2008 il a atteint 4 millions accès. Les médias peuvent avoir un rôle important dans le développement d'un climat de la confiance et de dialogue. Le progrès technologique ne peut se limiter à être une avance matérielle, il doit renouveler les conditions et les capacités d'utilisation des instruments par l'homme, dans une perspective ayant pour but un progrès culturel profond ainsi que la promotion des politiques urbaines durables, la facilitation de l'émergence de villes intelligentes et l'assurance d'un développement urbain durable et équitable à travers l'utilisation des TIC. Ces dernières offrent des solutions à un bon nombre de problèmes auxquels sont confrontées les villes, qui attirent de plus en plus de migrants, et contribuent à les rendre plus respectueuses de l'environnement et économiquement stables. Qu'il s'agisse de la télévision ou des téléphones mobiles et de l'Internet, les TIC ont changé notre monde, en facilitant la vie, le travail et les loisirs des citoyens. Elles présentent un moteur de développement des secteurs économique et social. Les villes modernes dans le monde s'érigent de plus en plus en villes numériques et à forte composante technologique. Grâce à ces technologies, il est possible d'innover dans la gestion des villes et, surtout, d'échanger des informations et des connaissances en permanence. En exploitant les potentialités considérables qu'offrent les TIC pour améliorer les conditions de vie des citadins et en assurant un accès équitable et financièrement abordable à l'information et à la connaissance, pour que chacun puisse réaliser ses ambitions, les administrations peuvent contribuer à répondre aux aspirations croissantes des habitants toujours plus nombreux des grandes villes. Les TIC, qui permettent une vie plus productive et de meilleures conditions de vie, ouvrent la voie à une multitude de solutions propres à concilier les exigences spatiales, sociales et environnementales de l'urbanisme et à favoriser l'harmonie entre les habitants.

Gassem H
Lundi 17 Mai 2010 - 10:37
Lu 776 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+