REFLEXION

17.105.627 d’algériens n’ont fait aucun choix, selon l’ONS

APRES LA DECISION DEFINITIVE DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL CONCERNANT LES ELECTIONS LEGISLATIVES ALGERIENNES DE MAI 2012

Après la décision définitive du conseil constitutionnel concernant les élections législatives algériennes de mai 2012, 17.105.627 -73,41%- d’inscrits potentiels de la population algérienne, selon les données de l’ONS, n’ont fait aucun choix



17.105.627 d’algériens n’ont  fait aucun choix, selon l’ONS
1.-Pour les résultats officiels  des élections législatives du 10 mai 2012, avalisés par le conseil constitutionnel le 24 mai 2012, le  nombre d’électeurs inscrits a été de  21.645.841, le nombre  de votants de  9.339.026, le nombre de suffrages exprimés de  donnant une participation officielle   de  43,14 % avec un nombre  de  bulletins nuls de  1.704.047.   Qu’en est-il par rapport à quatre ratios en référence  aux nombre de votants pour chaque parti : le   ratio nombre de sièges par rapport au total  des 462 sièges ; le ratio suffrages recueillis sur nombre d’inscrits ; le   ratio par rapport aux votants ; le  ratio suffrages sur suffrages exprimés. Pour le Parti FLN, le nombre  de suffrages recueillis a été de  1.324.363 voix pour 208  sièges alors qu’en  mai 2007 il avait obtenu  1 315. 686 voix pour 136 sièges bien qu’ayant assisté à un  nombre d’électeurs inscrits officiels  de  21.645.841 contre 18 .760.400 pour mai 2007 soit un accroissement de  2.905.241 de votants. C’est une régression comme l’atteste  le  ratio nombre de sièges par rapport au total  qui donne 45,02% ; le ratio suffrages recueillis sur nombre d’inscrits a été de  6,11% moins qu’en 2007 ; le  ratio par rapport aux votants  de 14,18%, le  ratio suffrages sur suffrages exprimés de 17,34% et le  ratio par rapport aux votants de 14,18%. Quant au  Rassemblement national démocratique- RND, le nombre de suffrages recueillis a été de 524.057 de  voix pour   un nombre de sièges de  68  et pour mai 2007  591 310  pour 61 sièges là aussi  une nette régression. Pour le RND, pour mai 2012,  le    ratio par rapport au total sièges est de 14,71%, le ratio suffrages recueillis sur nombre d’inscrits de 2,42%, le  ratio par rapport aux votants  de 5,61%- et le ratio suffrages sur suffrages exprimés de  6,86%. Pour la liste  de l'Alliance Algérie verte le  nombre de suffrages recueillis a été  de 475.049 pour un nombre de sièges obtenus de 50. Alors qu’en mai 2007 seul Harraket Moudjtema Essilm a eu 552.104 voix pour 33 sièges la tendance de régression est plus forte. Pour cette alliance composée de trois partis islamistes, le  ratio par rapport au total sièges est de  10,82%-, le ratio suffrages recueillis sur nombre d’inscrits de 2,19%, le  ratio par rapport aux votants de 5,08% et le ratio suffrages sur suffrages exprimés 6,22%. Pour les  autres partis limitrophes  le  Front des Forces socialistes – FFS – dont le nombre de suffrages recueillis a été  188.275 voix pour un nombre de sièges obtenus de 27. Le ratio par rapport total sièges  est de 5,84%, le ratio suffrages recueillis sur nombre d’inscrits  de 0,86%, le ratio par rapport aux votants  de  2,01% et le ratio suffrages sur suffrages exprimés de 2,46%. Le  Parti des Travailleurs  a eu 26 sièges   le nombre de suffrages recueillis a été de 283.585. Par rapport aux sièges  le ratio est de 5,62 % ; le ratio suffrages recueillis sur nombre d’inscrits  de 1,31%, le ratio par rapport aux votants  de 3,03% et le ratio suffrages sur suffrages exprimés 3,71%.
 
2. Si l’on calcule le nombre de voix abstention 12.307.800 plus bulletins nuls, 1.704.047,  plus les partis n’ayant obtenu aucun siège 1.366.656 nous aurons un total de voix de 15.378.503 voix (nous ne comptons pas les voix  des partis ayant décidé de boycotter)  sur un nombre d’inscrits de 21.645.841 donc 71,04% de la population algérienne n’étant pas représentée par rapport au fichier électoral officiel. Mais fait intéressant  l’Office national des statistiques, ONS, le 22 mai 2012 le nombre d’Algériens en janvier 2012 est de 37,1 millions. Le nombre d’adultes en Algérie étant  de 23 373 000, l’ on déduit  que les inscrits sur le fichier électoral annoncé par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales qui sont de 21 645 841  donne  1 727 159 adultes algériens non inscrits sur les listes électorales. Ainsi le parti FLN  qui a eu 6,11% de voix accaparant pour  21.645.841  inscrits ne représenterait plus que de  1.324.363 divisé par 23.373.000 soit 5,66% des inscrits potentiels, le RND 2,21% et l’alliance verte  2,03%, le FFS moins de 1% avec  0,79%. Et le PT moins paradoxalement ayant eu plus de voix  que le FFS 1,21%, conséquence du mode de scrutin. Ainsi,  ces personnes non inscrites, prenant l’hypothèse à vérifier d’une action consciente,  ajouté au total abstention plus les bulletins nuls nous avons  17.105.6627  soit 79,02% qui n’ont fait aucun choix.  Pour l’ensemble des  partis, FLN, RND, Alliance verte, FFS, PT  ayant  eu au total 379 sièges,  82,03% mais  par rapport aux données de l’ONS  seulement 9,87% de voix  par rapport aux inscrits potentiels.
 
Quelle conclusion tirer ? Le verdit du conseil constitutionnel  du 24 mai 2012 concernant les élections législatives du 10 mai 2012 ne change pas les équilibres du futur parlement largement  très mal élu. Il ya en urgence de revoir le mode de scrutin qui déforme la réalité sociale. Car, environ  73,41% de la population algérienne,  n’a fait aucun choix ce qui ne peut qu’avoir des incidences politiques. Ce taux  approcherait les 80% si l’on inclut , éventuellement,  le boycott de certains  partis, restant alors 15%. Aussi,  le constat malgré des dépenses colorables et un effort jamais déployé au niveau des appareils de  l’Etat algérien depuis l’indépendance politique, nous avons assisté à une très forte  démobilisation populaire notamment de la jeunesse majoritaire, désabusée par  tant de promesses non tenues,.

Dr Abderrahmane Mebtoul
Vendredi 25 Mai 2012 - 20:27
Lu 541 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par Abdelkader le 26/05/2012 20:10
Vous avez pris cette mauvaise habitude à ne voir que du "noir" dans votre vie. Dans le langage local, on dit : "Li mfawel la char, yalhag echar". Soyez plus souriant, plus détendu, plus positif pour que ce pays relève la tête. Nos journalistes, nos concitoyens, nos partis politiques ont pris cette mauvaise habitude de croire que la démocratie c'est de s'opposer systématiquement et toujours à leur propre pays, en ayant du plaisir à le critiquer, à le malmener, à le trainer dans la boue, à le peindre que par du noir. Ainsi, on ira tout droit vers les ténèbres. La démocratie par le "noir" !!!!

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+