REFLEXION

16 MORTS DEPUIS DEBUT JUIN ! : Encore 3 morts a Mostaganem

Des familles dans la wilaya de Tiaret devront partager encore une fois un deuil effroyable avec la perte de leurs deux enfants, noyés au niveau des plages de Mostaganem, quelques jours seulement après la disparition cruelle de quatre jeunes par noyade toujours à Mostaganem et tous originaire de la localité de ‘’Takhmert’’ dans la wilaya de Tiaret.



Hier, dimanche, 16 août 2015, trois jeunes, âgés de 19 à 25 ans, ont trouvé la mort par noyade au niveau de deux plages non surveillées à Mostaganem. Il s’agit de deux jeunes originaires de la wilaya de Tiaret, qui se sont noyés dans les eaux de la plage de ‘’Sonacther ‘’ et un troisième originaire de la commune de Sirat dans la wilaya de Mostaganem qui a été repêché à la plage de ‘’Chaabia ‘’ et  qui a succombé au niveau de l’hôpital après une tentative échouée de le sauver. Ce drame vient malheureusement s’ajouter aux 16 cas de noyade constatés par la Protection civile durant la saison estivale en cours, au niveau des zones non surveillées, où  la plupart des victimes étaient, là encore, des adolescents.
 La baignade dans les plages non surveillées et en dehors des heures de surveillance est à l'origine d'une hausse du nombre de décès par noyade, qui touche plus particulièrement les moins de 17 ans et les plus de 25 ans. En dix semaines, du 5 juin au 16 août, les services de la protection civile ont recensé près de 50 interventions et  accidents liés à la baignade dont 16 ont été à l'origine d'un décès, soit en moyenne près de 2 décès par jour. Malheureusement, la majorité des victimes sont toutes originaires de la wilaya de Tiaret. Notons que le bilan le plus dramatique des décès a été enregistré au niveau de la plage Sonacther où 4 jeunes adolescents tous originaires de la wilaya de Tiaret sont décédés par noyade au début du mois en cours. Vendredi dernier, trois morts par noyade ont été  enregistrés, à travers les différentes  plages non  surveillées de la wilaya de Mostaganem (le 1er  cas au niveau de la plage de Sidi Mansour, le 2ème au niveau de plage de Sidi Medjdoub et la 3ème  victime au niveau de la plage de  Chaibia 2).
Ainsi, malgré les efforts de prévention consentis ces dernières années par les services de la protection civile, le bilan annuel des noyades continue d’osciller aux environs de 35 décès par an (31 décès en 2014).

 

Riad
Dimanche 16 Août 2015 - 19:28
Lu 544 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+