REFLEXION

15 tonnes de drogue saisies depuis début 2009



15 tonnes de drogue saisies depuis début 2009

Les saisies de cannabis en Algérie, qui ont dépassé 15 tonnes au premier trimestre 2009, connaît une progression constante. La gendarmerie a précisé avoir traité 774 affaires ayant conduit à l'interpellation de 1.261 personnes et à la saisie de plus de 15,39 tonnes de cannabis durant ce premier trimestre. «Avec une moyenne de cinq tonnes de cannabis saisies par mois

Le total des saisies pourrait atteindre 60 tonnes fin 2009 », a-t-elle estimé dans un communiqué. Les saisies effectuées durant cette période sont "en forte hausse, de 213%" par rapport à la même période de 2008, durant laquelle quatre tonnes avait été interceptées, a ajouté la gendarmerie. Plus de 13 tonnes des quantités saisies ces trois derniers mois l'ont été par les unités gardes-frontières de l'Ouest du pays, frontalier avec le Maroc. Quatre tonnes de cannabis avaient été saisies en 2007 et 30 tonnes en 2008.
La gendarmerie a également saisi près de 473 kg de cannabis rejetés par la mer dans six wilayas du littoral ces trois derniers mois, contre plus de 809 kg en 2008. "Ceci révèle un nouveau mode opératoire" pour introduire la drogue en Algérie, a ajouté la gendarmerie, sans préciser si la drogue est destinée au seul marché algérien ou si elle devait être ensuite acheminée vers l'Europe.

La situation est tellement préoccupante que l’on s’interroge déjà sur la quantité globale qui risque d’être saisie d’ici à la fin de l’année 2009. Au total, depuis le début de 2008 jusqu’à la fin du 1er trimestre 2009, les unités de la Gendarmerie nationale ont saisi plus de 45 tonnes de kif et traité 3 754 affaires ayant conduit à l’arrestation de 5 921 personnes dont 48 femmes. Pour le colonel Zeghida, chef de la division de police judiciaire du groupement de la Gendarmerie nationale de Chéraga, l’Algérie est devenue un terrain propice pour les narcotrafiquants pour non seulement écouler leur marchandise, mais pour la faire transiter vers les pays voisins et l’Europe. Il a révélé, par ailleurs, que plus de 6 tonnes de kif traité ont été saisies, durant la période du 12 au 22 du mois en cours, par les unités des gardes-frontières, dans les wilayas de Béchar, Tindouf et Naâma.
Pour faire face à ce phénomène, les éléments de la Gendarmerie nationale ont décidé le renforcement du corps des gardes-frontières par 154 nouveaux agents ainsi que leur rapprochement du tracé frontalier.



Hocine
Vendredi 27 Mars 2009 - 22:22
Lu 355 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+