REFLEXION

142 MILLIARDS DE CTS DE FONDS PCD GELES : Le wali de Mostaganem met en garde les maires

Une analyse et un bilan sur la situation de la wilaya de Mostaganem, constatée par le wali M. Ahmed Maabed, a été débattue lors d’une réunion qui avait réuni les responsables locaux et cadres de l’exécutif au sujet des problèmes relatifs aux projets en cours de réalisation ou non encore terminés ainsi qu’au gel financier, non absorbé, qui a laissé apparaitre, beaucoup de carences. Le problème de la prise en charge des citoyens, une des préoccupations majeures a été aussi évoquée par le wali.



Le wali de Mostaganem, en l’occurrence  M. Ahmed Maabed a mis en garde les présidents de toutes les  APC, les chargeant de prendre en charge les préoccupations et les  problèmes  des citoyens, ainsi que leurs  obligations, pour mettre en place toutes les dispositions nécessaires et suffisantes pour l’accueil du citoyen et d’être à son écoute et ses propositions, et ce conformément aux instructions de Mr le Président de la République Abdelaziz Bouteflika  concernant  l’amélioration des conditions  de vie des citoyens , tout en insistant sur la nécessité de leur ouvrir les voies pour leur contribution  dans le développement du pays. Dans ce contexte,  le wali, a tenu à  mettre en garde les maires du fait qu’il a été enregistrée une faible utilisation des moyens financiers mis à leur disposition dans le domaine du plan de développement des APC, étant donné que l’enveloppe financière globale allouée et qui s’élève à 180 milliards de centimes consacré à ce secteur , seuls 38 milliards de cts ont été consommés sur les 142 milliards restants. Mr le wali fit remarquer que des projets enregistrés dont les travaux  n’ont pas encore été lancés depuis 2011 et ce malgré que des milliards sont encore gelés, alors que ces projets ont une relation directe avec le citoyen : tel que le raccordement en eau potable, les routes, les salles  de soins, les marchés couverts, et l’éclairage public. Lors de la réunion qui a eu lieu, regroupant  les Présidents d’APC, les directeurs des exécutifs, ainsi que des responsables et des cadres de la wilaya tous secteurs confondus, le wali a tenu à faire une mise au point sur les différents projets non encore enregistrés et d’autres qui accusent un retard d’enregistrement. A cet effet, le premier responsable de la wilaya de Mostaganem déclara qu’il soutiendra toute APC qui respectera les citoyens  »et qui lancera la réalisation des projets dans les délais impartis et qui consommera la totalité des budgets financiers  alloués pour la nécessité de distribuer 5000 logements ruraux et la protection de l’environnement. Par ailleurs, selon Mr le wali, une procédure sera mise en place avec une stratégie de développement de la wilaya, en attendant de rencontrer toutes les franges de la société entre autres, les entrepreneurs, les bureaux d’étude, les représentants des associations, la société civile, les mass-médias, les élus en plus des avis et des propositions des citoyens, ainsi que les sorties sur le terrain à la rencontre des directeurs exécutifs et les chefs de Daïra. A noter que les différents secteurs de développement n’ont pas consommé tous les crédits alloués à savoir : l’Hydraulique a seulement 46% avec un taux de consommation des crédits sur les projets d’AEP variant entre 01 et 04% sur un total de 95 %,  pour la forêt  ce secteur  a atteint 21 % du projet  réalisé. Il est à signaler qu’en 13 ans la wilaya de Mostaganem a consommé 153 milliards de centimes. 

B.Adda
Vendredi 22 Novembre 2013 - 16:40
Lu 529 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+