REFLEXION

13ème édition du semi-marathon international ‘’Émir Abdelkader’’ à Mascara

La capitale de l’émir Abdelkader a accueilli ce samedi sur son sol la 13ème édition du semi-marathon « Emir Abdelkader ». L’ambiance ressemblait plutôt à un jour de fête et la présence du public était plus que remarquable en dépit de la pluie et l’on a assisté à une course de semi- marathon où tous les ingrédients étaient réunis pour la réussite de cet événement sportif qui a vu la participation d’athlètes des deux sexes et de tous les âges.



Mais en dépit des efforts déployés par la wilaya pour le succès  de cette course, le seul bémol, de l’avis de tous les confères de la corporation, était lié essentiellement à l’organisation en ce sens que la communication des résultats et des informations qui relevait de la compétence des organisateurs brillait par son absence. Il est utile  de noter que toutes les mesures organisationnelles, logistiques et humaines ont  été prises en compte pour la réussite de cette édition rehaussée par la présence du wali de Mascara entouré des autorités militaires et civiles de la wilaya à l’endroit de l’arrivée à la place de l’émir Abdelkader (ex Place Mogador). Plus de 800  athlètes dont  9 athlètes étrangers venus d’Éthiopie,  du Kenya, du Maroc et de Tunisie ont été présents pour prendre part à ce semi-marathon international de la région de Béni Chougrane, parmi lesquels figurent 191 athlètes de la wilaya de Mascara et la palme est revenue côté participation à la  petite commune d’El Menaouer  avec 40 athlètes. Mascara a abrité ce semi-marathon  à l’occasion de la commémoration du 131e anniversaire de la mort de l’émir Abdelkader. Le circuit de la course était sur une distance de 21,100  kilomètres, en partant du pied de l’arbre  « Dardara », dans la commune de Ghriss, où eut lieu la première allégeance au fondateur de l’Etat algérien moderne. Les coureurs, en traversant plusieurs  communes comme Froha,Tizi et Mascara avaient  à découvrir des localités limitrophes qui ont  vécu durant la résistance de l’émir  d’importants événements contre l’occupant français. A l’arrivée à la place « Emir Abdelkader », située au cœur de la ville de Mascara, la première place est revenue au kenyan Kibyko Kennedy suivi  de l’éthiopien Tola Belete tandis que la troisième place est revenue au marocain Bennouri Mourad, chez les dames la course a été remportée par l’algérienne Barkahoum Souad suivie de la kenyane Siwa Ben. Cet  événement sportif marquant dans la wilaya de Mascara  redonnera un nouveau souffle au mouvement sportif dans la discipline d’athlétisme  marquée par la participation d’un athlète âgé de 82 ans, Chouaib Naoui de la wilaya de Relizane et un autre coureur âgé de 73 ans originaire d’Oran qui a couru plusieurs marathons internationaux en Algérie et à l’étranger, nous a-t-il fait savoir et le dernier est celui qui s’est déroulé à Clermont Ferrand, en France en 2009   et il s’est classé troisième  parmi les seniors  et un handicapé, amputé du bras gauche a pris part à ce semi-marathon international. La wilaya  de Mascara a connu un franc succès quant à la participation et l’engouement populaire. En marge de cet événement, le wali  nous a déclarés que la wilaya de Mascara devra être un pôle pour le sport  ainsi que pour l’ensemble des autres disciplines et événements pour marquer son histoire et sortir de l’oubli, beaucoup d’efforts sont consentis dans ce sens pour donner à Mascara l’image qui lui revient de droit grâce à son histoire et sa culture. 

B.BOUFADEN
Samedi 24 Mai 2014 - 21:00
Lu 717 fois
SPORTS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+